A’hdout ve Hessed ba Lev : Un cœur de femmes qui bat pour Aam Israël !

0
39

Il y a quelques années, j’ai eu le privilège de côtoyer les membres de l’association Meir Panim, avec son fondateur, Doudi Zilberschlag qui ne supportait pas de voir un enfant avoir faim, et celle sans qui Meir Panim ne serait jamais devenue ce qu’elle était, l’âme de l’association, Jocelyne Schnabel. Une grande association de Hessed totalement dédiée aux enfants d’Israël.

Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’entrer dans un monde de A’hdout, de ‘Hessed, d’amour, un groupe de femmes…. Non un cœur qui bat et se bat pour que tous ceux qui en ont besoin puissent passer des fêtes, un Shabath ou même un moment dans la dignité.  Une association de femmes responsables, basée à Ashdod, A’hdout ve Hessed ba Lev qui porte parfaitement son nom.

Là encore, je ne peux m’empêcher d’être admirative devant un petit bout de femme qui a su donner l’impulsion à ses dizaines de bénévoles, j’ai nommé Carine Chemouni. Elle va sûrement m’en vouloir de parler ainsi d’elle, mais ce mercredi soir, j’ai pu voir de mes yeux l’attachement de ces bénévoles, des femmes, des mamies ou des jeunes filles (il y avait même des jeunes gens) attachées à elle et partageant ses joies et ses angoisses. Ecoutez-la vous parler de tout ce que fait l’association, ça bouge tout le temps !

Mercredi soir, à quelques heures de Rosh haShana, c’était la course pour préparer les cartons destinés aux familles en difficulté. Toutes savaient ce qu’elles avaient à faire pour offrir ces précieux colis à leurs chères familles. Tout était organisé pour qu’elles ne manquent de rien. Le leitmotiv de tous : apporter dans les temps, les denrées nécessaires à une bonne fête chez ces familles. Aucune d’elles n’a émis le moindre mot par rapport à leurs propres familles qui les attendaient malgré l’heure tardive, pas le moindre signe de lassitude ou même de fatigue, légitimes.

Un cœur pour ces familles, un but donner le mieux possible avec gentillesse pour ne gêner personne, avec amour pour ces personnes qui sont devenues, avec le temps, comme leur propre famille.

Un dernier mot, Carine et ses amies se battent chaque jour pour donner le meilleur à ces personnes en difficulté, sans aucune aide (pour l’instant) extérieure à part les donateurs particuliers.

Alors, j’espère qu’elle ne m’en voudra pas de vous lancer un appel, afin qu’en ce début d’année, ROSH haShana, il y ait un nouveau départ, une nouvelle page dans la vie de ces personnes. C’est le moment de penser à eux par un geste, magnifique, de votre part, de notre part, pour les aider.

Vous pouvez joindre Carine Chemouni sur whatsap  soit directement soit sur le groupe ‘Hessed Ashdod’ ou sur facebook à son nom ou au nom de l’association Ahdout ve Hessed ba Lev, son numéro de téléphone y figure.

Merci Carine pour cette Messirout Nefesh. Merci à ces merveilleuses bénévoles qui savent si bien, comme une seule âme, suivre ses directives et ses idées afin de donner un sourire à ceux qui ne souriaient plus beaucoup.

A’hdout, Ahavah, Hessed les maîtres mots de ces drôles de dames à qui nous souhaitons Shana Tova !!

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.