Des habitants de Netanya protestent contre la fermeture des épiceries à Shabbat

0
51
Les manifestants protestaient contre ce qu’ils ont appelé la « fermeture de Netanya »

Près de 70 résidents de Netanya ont manifesté vendredi après-midi contre un projet de loi visant à interdire l’ouverture des commerces de proximité le jour du shabbat, rapporte le site d’information Ynet.

Le mot d’ordre du rassemblement était le combat contre la « fermeture de Netanya » le jour du shabbat.

Les résidents portaient des pancartes frappés de slogans tels que : « C’est le temps du changement » et « Nous sommes un peuple », ou encore « Le statu quo est mort », « Dites non au projet de loi sur les supermarchés » et « Liberté de Netanya pour tous ».

Comme de nombreuses villes en Israël, Netanya, où vit une importante communauté française, est concernée par un projet de loi, adopté il y a deux semaines en première lecture à la Knesset, visant à interdire l’ouverture des commerces de proximité le jour du shabbat, alors que la coalition gouvernementale, à l’image du pays, est profondément divisée sur la question.

Le texte a été adopté par 59 votes pour et 54 contre, peu après que le ministre de l’Intérieur et initiateur du projet de loi, Aryeh Deri (parti Shas, droite religieuse ultra-orthodoxe) a menacé de quitter le gouvernement si le projet de loi n’était pas adopté.

Le leader du parti Yisrael Beytenou et ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a réaffirmé son opposition au projet de loi, alors que le ministre de la Défense, Naftali Bennett, l’a exhorté à « descendre de l’arbre » et à soutenir les propositions.

Le projet de loi, parrainé par le Shas, prévoit de donner au ministère de l’Intérieur la possibilité de rejeter les ordonnances locales relatives à l’ouverture des commerces le jour du shabbat (du vendredi soir au samedi soir).

Bien que le projet de loi puisse faire une exception pour Tel Aviv, où le mode de vie est particulièrement laïc, il pourrait obliger plusieurs commerces dans d’autres endroits du pays à fermer le jour du shabbat.

Le texte a été soumis à la Knesset en réaction à la décision de la Cour suprême d’autoriser les commerces de proximité de Tel-Aviv à rester ouverts le jour du shabbat.

Le projet de loi exclut toutefois les restaurants, les cafés et les bars, ainsi que les théâtres, les salles de concert et autres lieux de divertissement.

D’autres entreprises pourraient également continuer à opérer le jour du shabbat si elles sont considérées comme « essentielles » par les autorités.

Le mois dernier, Yaakov Litzman (Judaïsme de la Torah unie, ultra-orthodoxe) a démissionné de son poste de ministre de la Santé pour protester contre les travaux d’entretiens des voies ferrées qui se déroules le jour du shabbat.

La loi israélienne interdit aux entreprises d’opérer du vendredi soir au samedi soir, à l’exception des lieux de divertissement, des restaurants et des services de base tels que les pharmacies, ainsi que des travaux qui ne peuvent être effectués à d’autres moments.

http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/societe/163938-171230-des-habitants-de-netanya-protestent-contre-la-fermeture-des-epiceries-a-shabbat

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.