Israël: Elor Azaria fait une demande de grâce auprès du président

0
44
La demande d’Azaria sera « soumise au ministère de la Défense pour consultation » (bureau du président)

L’ancien soldat israélien Elor Azaria, condamné à 18 mois de prison pour avoir achevé un terroriste palestinien, et entré en prison le 9 août, a présenté jeudi une demande de grâce auprès du président Reuven Rivlin.

« Une demande de grâce dans le cas d’Elor Azaria a été présentée jeudi au président Reuven Rivlin », a indiqué la présidence dans un communiqué.

Membre d’une unité paramédicale, le soldat franco-israélien âgé de 21 ans avait été filmé le 24 mars 2016, alors qu’il tirait une balle dans la tête d’Abdel Fattah al-Sharif à Hébron, en Cisjordanie.

Le terroriste palestinien venait d’attaquer des soldats au couteau. Atteint par balles, il gisait au sol, apparemment hors d’état de nuire.

Au terme d’un procès ultramédiatisé, une cour d’appel militaire avait confirmé le 30 juillet un jugement de première instance condamnant Azaria à 18 mois de prison ferme pour homicide.

Mais le 27 septembre, le chef d’état-major des armées, le général Gadi Eisenkot, avait accepté de réduire de quatre mois la peine.

Eisenkot avait cependant noté que les actes du soldat contrevenaient aux codes de l’armée israélienne et que ce dernier n’avait jamais exprimé le moindre regret.

« Je n’ai pas eu le droit à un procès équitable – c’est mon sentiment et rien ne peut y faire », écrit jeudi Azaria dans sa lettre au président.

Il dénonce en outre les circonstances difficiles qui ont suivi son arrestation.

« La couverture médiatique, principalement négative et injuste, l’éloignement de la maison, la condamnation – tout cela a changé ma vie pour toujours », dit-il.

L’ancien soldat a par ailleurs estimé avoir clairement exprimé des remords.

« J’ai lu et entendu des propos affirmant que je n’ai exprimé aucun remord. C’est faux », a-t-il poursuivi.

« Si j’avais eu la certitude, sur le moment, que le terroriste n’était plus en mesure de nuire, je n’aurais tout simplement pas tiré », insiste-t-il.

« Par conséquent, et rétrospectivement seulement, le fait de tirer sur le terroriste était une erreur professionnelle », explique-t-il.

« Ma famille et moi avons souffert suffisamment », écrit Azaria.

« Vous avez le pouvoir en tant que président de m’accorder la grâce et je vous demande humblement de considérer sérieusement (ma demande) et de prendre en compte toutes les circonstances », conclut-il.

« La demande sera examinée par les autorités compétentes », a fait savoir le bureau du président.

« Et comme il est de coutume dans le cas des demandes de pardon formulées par des soldats, elle sera soumise au ministère de la Défense pour consultation ».

https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/158117-171019-israel-elor-azaria-fait-une-demande-de-grace-aupres-du-president

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.