Désormais, les universités américaines punissent sévèrement le boycott des universités israéliennes – par David ILLOUZ

0
26
Pour avoir refusé de rédiger une lettre de recommandation pour un étudiant désirant étudier à Tel Aviv, John Cheney-Lippold a été privé d’une majoration de son salaire ainsi que de son congé sabbatique. Le boycott académique d’Israël est une des actions à laquelle appelle le Mouvement BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanction) et qu’il justifie par la « complicité » des universités israéliennes avec l’armée israélienne……Détails…….

Un enseignant à l’université du Michigan, aux Etats-Unis, a été sanctionné pour avoir refusé de rédiger une lettre de recommandation pour un étudiant désirant étudier en Israël et ainsi affiché son adhésion à l’appel au boycott des universités israéliennes lancé par le Mouvement Boycott-Désinvestissement-Sanctions (BDS).
Selon le Detroit Metro Times, qui a rapporté l’information, il a été notifié à John Cheney-Lippold qu’il sera privé en 2018-2019 d’une “majoration liée au mérite” de son salaire et ne pourra pas prendre son congé sabbatique comme prévu, en janvier 2018, ni, pendant deux ans, en prendre un autre.

Vernissage et exposition Beni Gassenbauer

L’Université du Michigan a exprimé, dans une déclaration publiée le 9 octobre dernier, son inquiétude devant ce qu’elle a appelé des “incidents antisémites”. Elle a énuméré parmi ces “incidents” le refus d’établir des lettres de recommandation pour des étudiants désirant poursuivre leurs études dans l’Etat d’Israël.
Le Detroit Metro Times, un hebdomadaire de gauche, rapporte, dans le même article, qu’un peu plus tôt ce mois-ci, un étudiant en post-graduation à l’université du Michigan s’est vu refuser par un autre enseignant une lettre de recommandation pour une université israélienne.
Le boycott académique est une des formes de boycott d’Israël à laquelle appelle le BDS. Il est suivi, selon le site web de ce mouvement, par des milliers d’universitaires aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Suède, en Irlande, en Belgique, en Italie, au Brésil, en Afrique du Sud et en Inde.
Aux Etats-Unis, le boycott académique d’Israël, appliqué par certains universitaires, est rejeté par les autorités de plusieurs importantes universités.
Sur son site web, le BDS accuse les universités israéliennes de « complicité avec l’armée israélienne et avec les autorités politiques d’Israël ».

Source Huffpost Maghreb (mais épuré par koide9enisrael de la propagande pro-palestinienne….)

Désormais, les universités américaines punissent sévèrement le boycott des universités israéliennes

Pour avoir refusé de rédiger une lettre de recommandation pour un étudiant désirant étudier à Tel Aviv, John Cheney-Lippold a été privé d’une majoration de son salaire ainsi que de son congé sabbatique. Le boycott académique d’Israël est une des actions à laquelle appelle le Mouvement BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanction) et qu’il justifie par la « complicité » des universités israéliennes avec l’armée israélienne……Détails…….

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.