Scénario catastrophe : Le Hamas promet une « grande surprise » à Israël – David Sebban

0
76

Le centre de Jérusalem pour les affaires publiques (JCPA) a publié un article signé par Yoni Ben Menahem qui fait froid dans le dos. Il dévoile les plans diaboliques du Hamas dans la bande de Gaza.

Un scénario catastrophe pour Israël ? Yoni Ben Menahem est généralement bien renseigné. C’est un journaliste israélien, nommé directeur général et rédacteur en chef de la radio israélienne Kol Israël en 2003. Il a servi dans l’unité du renseignement des Forces de Défense d’Israël.

Il révèle au grand jour les plans cachés du Hamas fomentés par deux hommes. Yehya Sinwar, l’homme fort de Gaza et l’architerroriste Mohammed Def, responsable de l’aile militaire de l’organisation. Ils auraient planifiés une attaque surprise contre une localité israélienne située dans la périphérie de la bande de Gaza. Il s’agirait d’emprunter un tunnel qui n’a pas encore été découvert par Tsahal.

Les forces d’élite de la branche militaire investiraient une ou plusieurs localités, enlèveraient soldats et civils et les rapatrieraient par le même chemin à Gaza. Au même moment, d’autres terroristes forceraient en nombre la clôture de séparation afin d’occuper les soldats chargés de surveiller cette frontière. En langage clair, créer une diversion.

L’objectif est audacieux. Le Hamas veut extorquer à Israël, la levée du blocus de l’enclave palestinienne et pourquoi pas aussi, la libération de prisonniers palestiniens. Avec des dizaines d’otages, Israël n’aura d’autres choix que d’obtempérer.

Un journaliste au ordre du Hamas vend la mèche

Le commentateur politique palestinien Faiz Abu Shamaleh, proche des dirigeants du Hamas, a ouvertement vanté le plan opérationnel du Hamas.

Dans une interview accordée à une chaîne de télévision de la bande de Gaza le 16 septembre dernier, il a averti que si le blocus n’était pas levé, le Hamas dirigerait alors ses roquettes vers Tel Aviv et vers l’aéroport Ben Gourion.

Dans la foulée, il a déclaré que le point culminant de cette confrontation militaire serait l’occupation des « colonies » dans les environs de la bande de Gaza et la prise de « colons » en captivité. « Ce sera une surprise pour les Israéliens. L’armée israélienne devra admettre que le Hamas a changé la donne. « Les terres des colonies seront rendues aux Palestiniens », se vantait Abu Shamla.

Des menaces prises au sérieux à Jérusalem

La défense israélienne a bien évidemment été informée de ce plan. Non seulement les menaces sont prises au sérieux à Jérusalem, mais des mesures ont aussitôt été décidées et appliquées sur le terrain. C’est sans doute la raison pour laquelle le chef d’Etat-major, Gadi Eisenkot, a ordonné à la fin de la semaine dernière de renforcer la zone adjacente à la bande de Gaza.

Le cabinet de sécurité discute également des intentions d’attaque du Hamas. Au point d’évoquer la possibilité d’évacuer quelque 30 000 civils des communautés environnantes de la bande de Gaza si nécessaire, pour les tenir à l’écart de la ligne de tir.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.