Fake news de l’AFP : NON, Israël n’a pas bloqué délibérément du courrier, des médicaments et des fauteuils roulants pour les Palestiniens- Yaakov Tanenbaum

3
108

L’Agence France Presse (AFP) s’est livrée à une nouvelle fake news, intitulée  “Le courrier palestinien bloqué par Israël arrive huit ans en retard”, largement et complaisamment diffusée par les médias français.

Selon l’AFP, le principal relai en France (et dans le monde) de la haine d’Israël, et donc du Juif, dix tonnes de lettres, de médicaments, d’objets commandés en ligne, voire même de fauteuils roulants, ont été bloquées en Jordanie par les autorités israélienne pour des raisons sécuritaires. Notez bien que l’AFP, insiste sur la privation de médicaments et de fauteuils roulants, ce qui peut provoquer un sentiment de haine de la part du lecteur.

Comme convenu dans les accords d’Oslo avec les Palestiniens, le courrier international à destination de l’Autorité palestinienne doit être envoyé via le service postal d’Israël.

Le courrier est livré à l’Autorité Palestinienne de tous les pays du monde sans aucun problème, à l’exception du courrier des pays arabes qui boycottent le service postal d’Israël et l’envoie à la Jordanie.

La Jordanie, n’étant pas autorisée à transférer le courrier à l’Autorité palestinienne, tout le courrier envoyé à l’Autorité palestinienne via la Jordanie s’en retrouve bloqué.

Israël, la Jordanie et l’Autorité palestinienne ont négocié depuis 2009 un accord permettant à la Jordanie de transférer le courrier à l’Autorité palestinienne. En 2016, un protocole d’entente a été signé et, malgré l’absence d’un accord complet.

Selon Haaretz, Israël a finalement autorisé la livraison des 10 tonnes de courriers bloquées en Jordanie, alors que les négociations se poursuivent, mais l’AFP s’est bien gardée de le préciser.

  © Le Monde Juif .info | Photo : DR 

Comments

comments

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.