l’Israélien Muki médaille de bronze au championnat d’Europe de Budapest – Guy Beauclercq

0
10

Le Bruxellois n’a pas réussi à prendre sa revanche sur l’Israélien Muki, champion d’Europe.

Sami Chouchi s’est incliné, ce samedi, à Budapest, en finale pour le bronze du Grand Prix. Notre compatriote n’a pas pu prendre sa revanche sur aille qui l’avait privé de l’or aux derniers Championnats d’Europe, à… Tel Aviv. Si, une fois de plus, le combat fut indécis entre ces deux judokas qui s’étaient déjà rencontrés à trois reprises par le passé (avec trois victoires pour l’Israélien…), Sami n’est pas (encore!) parvenu à s’imposer.

Mais ce n’est pas faute d’avoir essayé… Offensif, comme pendant toute cette journée, le Bruxellois s’est laissé piéger sur un premier mouvement de son rival qui l’a plaqué au sol. Mais Chouchi a immédiatement réagi en tentant une immobilisation, dont s’est hélas ! sorti l’Israélien. Obligé d’attaquer et d’attaquer encore, le Belge tenta le tout pour le tout, mais fut contré par son adversaire à quelques secondes de la fin de ce magnifique combat.

Auparavant, Sami avait littéralement balayé tous ses adversaires sur son passage. Et ce, dès le tour initial, face à l’Uruguayen Aprahamian. Après un détour par le Brésil et son représentant, Leandro Guilheiro, le Bruxellois livra deux formidables combats. D’abord, contre le Géorgien Rekhviashvili, puis l’Allemand Ressel, qu’il balança à la dernière seconde d’un face-à-face jusque-là assez équilibré.

Vice-champion d’Europe 2017, Ressel avait encore gagné à Zagreb en battant… Matthias Casse. En demi-finales, Chouchi retrouva, alors, ni plus ni moins que le champion d’Europe 2017, le Russe Khubetsov. L’heure de la revanche, pensait-on, pour Sami… Mais le combat tourna court par la faute d’un arbitrage beaucoup trop scrupuleux.

Après avoir été l’un et l’autre pénalisés, à juste titre, pour passivité, notre compatriote se vit sanctionner à deux reprises en quinze secondes alors qu’on en était seulement à mi-parcours. Une double décision injuste et incompréhensible ! Mais, surtout, Sami était renvoyé au combat pour la médaille de bronze sans avoir pu s’exprimer…

Toujours en -81 kg, Matthias Casse a, cette fois, été moins heureux que Sami Chouchi. Médaillé d’argent, il y a deux semaines, à Zagreb, l’Anversois était exempté du premier tour. Au deuxième, il se débarrassa du Monténégrin Gardasevic, mais il tomba, ensuite, sur l’Allemand Wieczerzak, champion du monde 2017 à… Budapest ! Malgré un combat courageux, Matthias s’inclina sans pouvoir bénéficier des repêchages.

http://www.dhnet.be/sports/omnisports/grand-prix-de-budapest-sami-chouchi-au-pied-du-podium-5b6f071155324d3f13e2f31a

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.