Le marché de Mahané Yehuda attire tout autant les locaux que les touristes. Les quelques 250 vendeurs proposent des fruits, des légumes, du poisson, de la viande, des épices, des vins… Mais aussi des vêtements, des produits pour la maison et des articles religieux. Un joyeux bric-à-brac, qui brasse près de 200.000 visiteurs par semaine, et ce depuis la fin du 19e siècle.

Mahané Yehuda, c’est coloré, chaleureux, vibrant. C’est bourdonnant de cris et de vie. Les immigrants Kurdes vendent aux côtés des hassidim à papillotes et grands chapeaux. les hippies débarqués de Californie font leur shopping au coude-à-coude avec les moines arméniens, les Arabes israéliens, les falachas éthiopiens… On s’y perd et on s’y sent bien.

B. CENTRE COMMERCIAL. Me voilà prête à explorer le Mamilla Mall, un centre commercial à ciel ouvert. Située dans le quartier de Mamilla – qui date du 19e siècle –, cette grande avenue commerçante s’étend sur 120.000 m², de la porte de Jaffa à la Cité de David.

Le projet a suscité beaucoup d’objections, tant au niveau religieux qu’environnemental – il empiète sur les excavations archéologiques à côté de la porte de Jaffa. Il a néanmoins réussi à conserver la dimension historique du quartier : les magasins sont tous installés dans les bâtiments en pierre du 19e siècle, rénovés ou réhabilités.

Ouvert depuis 2007, le Mamilla Mall rassemble de nombreuses grandes chaînes sur sa promenade extérieure ainsi que dans une section intérieure sur deux étages. On y trouve essentiellement des boutiques de cosmétiques et de faschieune, mais aussi des galeries d’art, des boutiques de souvenirs, un cinéma IMAX… Les familles les plus aisées de Jérusalem s’y rendent pour faire leur shopping tout en profitant des performances des musiciens de rue, ou des expos d’art contemporain hors les murs.

Source : https://uneanneeatelaviv.wordpress.com/category/sur-la-route/

Jérusalem. Mahané Yehuda, c’est coloré, chaleureux, vibrant. Explorer le Mamilla Mall.

A. JERUSALEM SHOUK. Le marché de Mahané Yehuda attire tout autant les locaux que les touristes. Les quelques 250 vendeurs proposent des fruits, des légumes, du poisson, de la viande, des épices, des vins… Mais aussi des vêtements, des produits pour la maison et des articles religieux.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.