Israël redessine ses lignes rouges sur l’Iran et notifie Moscou

0
33

Israël a notifié la Russie de sa décision d’étendre ses « lignes rouges » en ce qui concerne ses opérations contre l’Iran en Syrie à l’ensemble du territoire syrien et non plus seulement à la partie sud du pays, a rapporté samedi soir le journal Asharq Al-Awsat.

Israël n’a initialement pas fait de commentaire sur le rapport du journal panarabe basé à Londres.

Sur un sujet peut-être apparenté, Sky News a rapporté que dans la frappe dans la province de Homs en Syrie plus tôt cette semaine – attribuée à l’armée de l’air israélienne – 21 personnes ont été tuées, dont neuf étaient iraniennes. Sky News est le seul media à rapporter ces chiffres.

L’Iran a plus tard réfuté ces données via son agence de presse officielle, IRNA, qui a déclaré que le raid n’avait causé aucune victime iranienne.

L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme a rapporté vendredi que le raid, apparemment par Israël, visait une base occupée par des membres du Hezbollah et comportait d’importantes caches d’armes.

Selon le rapport de l’Observatoire, la base de Dabaa abrite également des combattants appartenant à d’autres milices alliées au dictateur Bashar Assad. Le rapport ne peut confirmer le nombre de victimes.

Le quotidien libanais pro-Hezbollah Al-Akhbar, a rapporté que le raid était le plus important depuis la « nuit des missiles », quand 32 roquettes ont été tirées par les forces d’élite iraniennes contre Israël, sans parvenir à toucher l’état hébreu, provoquant une réponse écrasante d’Israël qui aurait fait des dizaines de victimes iraniennes.

Malgré l’affirmation syrienne selon laquelle ses systèmes de défense antiaériens ont détruit les missiles, plusieurs explosions énormes ont été filmées sur la base, rapport plus loin le journal libanais.

Al-Akhbar a ensuite déclaré qu’aucune activité aéroportée n’était lancée depuis la base, mais qu’elle abritait plusieurs entrepôts et centres de commandement. La région de la base a été récemment ciblée par un assaut tripartite américano-britannique-français, après des allégations selon lesquelles elle était utilisée pour fabriquer des armes chimiques.

Rami Abdurrahman, directeur de l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, a déclaré jeudi que six missiles avaient été tirés sur la base aérienne de Dabaa et ses environs, dans le sud-ouest de Homs, touchant des caches d’armes du Hezbollah.

La base est juste au nord de la ville d’Al-Qusayr, que le Hezbollah a repris en 2013 aux forces rebelles syriennes. La capture de la ville a marqué un tournant dans l’implication du groupe terroriste libanais dans la longue guerre civile syrienne.

Israël redessine ses lignes rouges sur l’Iran et notifie Moscou

Israël a notifié la Russie de sa décision d’étendre ses « lignes rouges » en ce qui concerne ses opérations contre l’Iran en Syrie à l’ensemble du territoire syrien et non plus seulement à la partie sud du pays, a rapporté samedi soir le journal Asharq Al-Awsat.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.