Jérusalem: la zone où les ambassades seront situées pourrait s’appeler « Trump Town »

0
39

Le ministre israélien de la construction, Yoav Gallant, a déclaré jeudi avoir chargé les hauts fonctionnaires de son ministère d’entamer le processus de planification d’un nouveau quartier pour les pays qui souhaitent déménager leur ambassade à Jérusalem.

Gallant avait déjà envoyé une lettre vendredi dernier au directeur général du ministère de la Construction, Hegai Roznik, et à son architecte en chef, Vered Solomon-Maman, pour leur demander de travailler sur le projet d’une ambassade pour la République tchèque, la Roumanie et le Honduras.

« Il y a une tendance apparente à voir (une volonté de déménager) les ambassades à Jérusalem, et nous devons commencer à nous préparer dès maintenant », a déclaré Gallant.

« Nous pourrions avoir à construire des dizaines d’ambassades, et nous aurions besoin de nouvelles terres prêtes à cet effet. J’ai demandé à mon ministère d’agir vigoureusement, et le plus vite possible », a-t-il ajouté.

Gallant a par ailleurs suggéré quelques noms pour la zone où les ambassades seront situées, proposant dans un premier temps « Embassy Town » pour ensuite suggérer « Trump Town », en l’honneur du président américain, qui a été le premier à annoncer le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem.

Si ce nom était effectivement donné au quartier des ambassades, ce ne serait pas le premier site de la capitale portant le nom du président américain.

RONEN ZVULUN (POOL/AFP)US President Donald Trump visits the Western Wall, one of the holiest sites in Judaism, in Jerusalem’s Old City
RONEN ZVULUN (POOL/AFP)

Le ministre des transports, Yisrael Katz, avait en effet déjà annoncé en décembre dernier son intention de donner le nom « Donald Trump » à la gare ferroviaire qu’il compte construire près du mur des Lamentations, haut lieu du judaïsme, à Jérusalem.

Cet arrêt s’appellera « Donald John Trump en raison de sa décision historique et courageuse de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l’Etat d’Israël et de sa contribution au renforcement du statut de Jérusalem comme capitale du peuple juif et de l’Etat d’Israël », avait décidé le ministre.

Donald Trump a promis de déplacer l’ambassade des États-Unis dans la ville sainte le 6 décembre dernier, lorsqu’il a officiellement reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël.

En janvier, il a annoncé que le processus serait accéléré et qu’une nouvelle infrastructure ouvrirait ses portes en mai, pour coïncider avec l’anniversaire d’Israël.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a quant à lui exhorté les pays à suivre les Etats-Unis et le Guatemala en assurant qu’il ferait avancer les efforts de paix et a promis un « traitement préférentiel » aux dix premières ambassades transférées dans la capitale israélienne.

Jérusalem: la zone où les ambassades seront situées pourrait s’appeler « Trump Town »

Le ministre israélien de la construction, Yoav Gallant, a déclaré jeudi avoir chargé les hauts fonctionnaires de son ministère d’entamer le processus de planification d’un nouveau quartier pour les pays qui souhaitent déménager leur ambassade à Jérusalem.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.