Des internautes accusent Gad Elmaleh de racisme et demandent à Netflix de rompre son contrat avec l’humoriste. C’est une attaque violent auquel avait du déjà faire face Gad Elmaleh il y a quelques mois et c’est toujours le même sketch intitulé « le chinois » qui est mis en cause, un sketch joué avec Kev Adams.

Les deux humoristes sont accusés de racisme à cause de la mise en scène, leur accent chinois, et bien d’autres expressions utilisées qui « caricaturent les chinois » selon les opposants.
Sur Twitter, des internautes, très en colère, ont donc  lancé le hashtag #GadElmalehOutofNetflix, et demandent à Netflix d’arrêter sa collaboration avec Gad Elmaleh.
Mais ce n’est pas tout, car ce qui a accentué la colère des internautes c’est que Gad Elmaleh est accusé d’avoir lancé une campagne de cyber-harcèlement contre la DJ franco-taïwanaise Louise Chen, qui avait, en 2017, publié une tribune dans Les Inrocks dans laquelle elle disait être « très, très en colère » contre la diffusion sur M6 à l’époque de « ce sketch franchement raciste », comme le rapporte le site FranceInfo

Gad Elmaleh est accusé de s’en être pris sur les réseaux sociaux à Louise Chen, et d’avoir déclenché « une vague de tweets haineux contre Louise Chen », rapporte Cheek Magazine.
La jeune femme avait alors répondu en citant le célèbre présentateur américain David Letterman : « Si vous débattez pour savoir si une personne est raciste, c’est qu’elle l’est probablement. »
Netflix n’a pour le moment pas réagi.
Quant aux CSA, il explique au site du Huffington Post avoir « reçu une centaine de saisines de téléspectateurs après la diffusion de cette séquence » par W9.

Source Jean Marc Morandini

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here