Des milliers de participants se sont réunis mardi soir à partir de 21 heures au Parc Hayarkon à Tel-Aviv afin de prendre part à une cérémonie conjointe des parents de victimes juives et arabes mortes dans le conflit israélo-palestinien.
« J’ai participé à des cérémonies officielles très longtemps pendant quelques années quand j’étais jeune. Là, j’ai commencé à comprendre que ce ne sont pas des genres de cérémonie que j’accepte parce que cela encourage les prochains sacrifices », a déclaré Yuval Rahamim, un militant pour la paix, à i24NEWS.

« A chaque fois, on parle des prochaines guerres et du fait qu’on ne va pas avoir la paix. Je ne crois pas que ce sera notre destin de continuer de perdre nos proches… des deux côtés », a-t-il continué.

Et d’ajouter que « quand mes deux enfants ont commencé à aller à l’armée, j’ai compris qu’il faut lutter contre ce sacrifice permanent et faire quelque chose pour ne pas perdre plus de sang ».

i24NEWSCérémonie conjointe des parents de victimes juives et arabes au Parc Hayarkon
i24NEWS

Le même jour, la Cour suprême israélienne a ordonné à Avidgor Lieberman de permettre l’entrée de 90 Palestiniens dans l’Etat hébreu, de façon à ce qu’ils puissent participer à la cérémonie de commémoration intercommunautaire à Tel-Aviv.

La haute instance judiciaire a indiqué que ce nombre était « similaire aux permis donnés en 2016 », précisant qu’après « un examen individuel de sécurité approprié, il n’y avait aucune raison de ne pas permettre » la venue de ces Palestiniens.

Israël rend hommage cette année à 23.645 membres des forces de sécurité décédés durant leur service et à 3.134 civils tués depuis 1860, date considérée par l’Etat hébreu comme la première du conflit avec les Palestiniens quand des Juifs ont fondé leur premier quartier en dehors des murs de la Vieille ville de Jérusalem.

Cérémonie conjointe des parents de victimes juives et arabes à Tel-Aviv

Des milliers de participants se sont réunis mardi soir à partir de 21 heures au Parc Hayarkon à Tel-Aviv afin de prendre part à une cérémonie conjointe des parents de victimes juives et arabes mortes dans le conflit israélo-palestinien. « J’ai participé à des cérémonies officielles très longtemps pendant quelques années quand j’étais jeune.

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here