La Syrie accuse Israël d’avoir volé des objets dans une synagogue de Damas

0
82

Le gouvernement syrien a accusé jeudi Israël d’avoir mené une opération clandestine avec la Turquie pour retirer des anciens artefacts d’une synagogue près de Damas.

Dans une plainte officielle adressée au conseil de sécurité des Nations Unies, l’ambassadeur de Syrie à l’ONU, Bashar Jaafari, a accusé les deux pays de coopérer avec des « groupes terroristes » pour enlever des objets de valeur de la synagogue de Jobar, vieille de 2000 ans.

« Mon gouvernement souhaite transmettre des renseignements très crédibles selon lesquels les groupes terroristes actifs dans la région de Jobar, près de Damas, en coopération avec les services secrets turcs et israéliens, servent à piller des artefacts et des manuscrits de l’ancienne synagogue, » dit la lettre.

L’ambassadeur syrien a ensuite écrit que « les articles ont ensuite été passés clandestinement par des intermédiaires locaux et étrangers à Istanbul, où ils ont été reçus par des experts en antiquités qui ont certifié qu’ils étaient des objets antiques extrêmement précieux. Les articles ont ensuite été introduits clandestinement à New York. »

En réponse, l’ambassadeur israélien à l’ONU, Danny Danon, a qualifié la lettre de distraction visant à détourner l’attention du monde de la guerre civile syrienne, qui a fait plus d’un demi million de morts en sept ans.

« C’est une autre tentative du régime syrien de détourner l’attention des atrocités qu’il inflige à son propre peuple, » a dit Danon.

« Le fait est que pendant qu’Assad massacre sans pitié des femmes et des enfants, Israël continue de fournir une aide humanitaire aux syriens blessés et déplacés qui arrivent à notre frontière, » a conclu Danon.

En mai 2014, la synagogue Eliyahou Hanavi de Jobar aurait été détruite dans une bataille vicieuse entre l’armée syrienne et les factions rebelles dans la région.

Selon le Daily Beast, la synagogue a été fouillée pour de précieux objets historiques à la suite d’escarmouches sanglantes, tandis que près de 70% du bâtiment était rasé dans des attaques au mortier.

On pense que la synagogue a été construite sur une grotte qui, selon les experts, aurait été utilisée par le prophète Elie dans la clandestinité.

Mamoun Adbulkarim, chef du département des antiquités syriennes, a déclaré à l’époque que « les autorités juives » essayaient d’entrer et de récupérer des artefacts à l’intérieur de la synagogue, mais « ont été empêchées d’entrer en raison de la présence de combattants. »

« Les responsables de la communauté locale disent que la sainteté du lieu a été violée et qu’il y a eu des vols, mais je ne peux pas vérifier la nature des vols sans enquête, » a déclaré Adbulkarim à Reuters par téléphone.

Jobar a accueilli une grande communauté juive pendant des centaines d’années jusqu’au XIXe siècle.

Les rebelles qui se battent pour renverser le dictateur Bashar Assad ont commencé à s’installer à Jobar en juillet 2013 et la région a subi de lourds bombardements depuis.

Les groupes pro-Assad accusent les rebelles d’avoir endommagé l’héritage de la Syrie, tandis que les rebelles accusent le gouvernement. Des preuves documentées montrent que les deux camps ont détruit des châteaux anciens et des sanctuaires lors de leurs bombardements, les batailles et des explosions ciblées.

D’autres sites juifs sont restés indemnes et sous contrôle du gouvernement, selon les syriens.

« Nous traitons ces synagogues pour leur valeur archéologique, comme nous traitons les mosquées ou les églises, pas autrement. Cela fait partie de notre patrimoine. La culture juive est préservée, » a dit Adbulkarim.

La Syrie accuse Israël d’avoir volé des objets dans une synagogue de Damas

L’ambassadeur syrien a ensuite écrit que « les articles ont ensuite été passés clandestinement par des intermédiaires locaux et étrangers à Istanbul, où ils ont été reçus par des experts en antiquités qui ont certifié qu’ils étaient des objets antiques extrêmement précieux. Les articles ont ensuite été introduits clandestinement à New York. »

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.