Une leçon de Rony Akrich donnée dans le cadre de Hemdat Hadarom, l’institution de Rav Elie Kling.

LE GUIDE DES EGARES LIVRE 3 CH32

« alors dis-je c’était une coutume répandue, familière au monde entier – et nous mêmes nous avions été élevés dans ce culte universel – d’offrir diverses espèces d’animaux dans ces temples où l’on plaçait les idoles, d’adorer ces dernières et de brûler de l’encens devant elles. Des religieux et des ascètes étaient les seuls hommes qui se dévouassent au service de ces temples consacrés aux astres, comme nous l’avons exposé. En conséquence, la sagesse de Dieu, dont la prévoyance se manifeste dans toutes ses créatures, ne jugea pas convenable de nous ordonner le rejet de toutes ces espèces de cultes, leur abandon et leur suppression ; car cela aurait paru alors inadmissible à la nature humaine, qui affectionne toujours ce qui lui est habituel. Demander alors une pareille chose, c’eut été comme si un prophète dans ces temps-ci, en exhortant au culte de Dieu, venait nous dire : « Dieu vous défend de lui adresser des prières, de jeûner et d’invoquer son secours dans le malheur ; mais votre culte sera une simple méditation, sans aucune pratique. »

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here