Le meurtre du Rav Raziel Chevah’ hy’d, mardi soir, par des terroristes sur la route 60 a frappé de plein fouet la population juive des localités de Samarie qui a assisté avec une grande douleur à ses obsèques. Ils étaient des centaines à s’être déplacés en début d’après-midi pour lui rendre un dernier hommage.

De tous les discours qui ont été prononcés, il ressort qu’il s’agissait d’un homme exceptionnel, entièrement tourné vers les autres et animé d’une foi inébranlable en D.ieu.

Le Rav Raziel Chevah’ n’avait que 35 ans. Marié à Yael, il était le père de six enfants dont le plus jeune est âgé de 8 mois. L’ainée, Renana, a 10 ans.

Le chef du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, a ému toute l’assemblée lorsqu’il s’est écrié: « Harav Raziel, notre cher frère, saint et aimé, homme de cœur rempli d’amour gratuit… Une telle joie se dégageait de toi, tu réjouissais tout le monde. Tu étais aussi un homme de Tora, modeste ».

Il a ajouté : « Et combien de vies as-tu sauvées en tant que bénévole au Maguen David Adom ici, en Samarie. Tu donnais aussi des cours de Tora, enseignais aux adolescents et aux enfants ».

Et d’affirmer : « Le Rav Raziel n’est pas mort d’un cancer ni d’une autre maladie. Il a été assassiné parce qu’il était un Juif sur la terre d’Israël ».

Parmi les personnalités venues assister à l’enterrement se trouvaient le grand rabbin ashkénaze d’Israël, Rav David Lau, et le grand rabbin séfarade de Jérusalem, Rav Shlomo Amar.

Le Rav Amar a révélé que le Rav Chevah’ venait le voir une fois par mois avec une liste de questions de Halakha pour obtenir des réponses. Tentant ensuite de consoler la veuve éplorée et les filles de la victime, il leur a dit, des larmes dans la voix : « C’était un véritable Tsadik, vous avez eu le mérite de vivre avec un ange ». Il a ajouté : « D.ieu vous donnera la force de surmonter votre épreuve ».

Le ministre de l’Agriculture Ouri Ariel a déclaré quant à lui : « Nous jurons de construire en Eretz Israël, et personne ne pourra nous arrêter dans nos efforts pour la délivrance du peuple d’Israël. Nous construirons, nous planterons, nous aurons des enfants, il est impossible d’arrêter cette ‘mélodie’, c’est une ‘mélodie’ divine, dont nous sommes les dépositaires et nous nous efforcerons d’entre être les fidèles messagers ».

http://www.chiourim.com/obseques-rav-raziel-chevah-hyd-cetait-veritable-tsadik/

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.