Les militants palestiniens ont brûlé mercredi des affiches représentant le président américain Donald Trump associé au drapeau israélien. Le Hamas, le Fatah et d’autres groupes terroristes ont déclaré conjointement trois « journées de colère » après l’annonce de Trump d’officialiser  Jérusalem comme capitale d’Israël. 

Un haut responsable du Fatah a averti que les émeutes de mercredi ressembleraient à celles qui ont suivi la décision d’Israël de placer des détecteurs de métaux sur le Mont du Temple en juillet dernier.

bet.

Des palestiniens de Bethléem ont encouragé la population arabe à descendre dans la rue et à participer aux manifestations pour trois jours de protestation contre le plan du président américain Donald Trump de déclarer Jérusalem comme capitale d’Israël. Ils ont brûlé des affiches de Donald Trump associé au drapeau israélien. Des milliers de personnes sur les réseaux sociaux ont utilisé des hashtags en arabe tels que «ôtez vos mains de Jérusalem» et «retirez vos mains d’al-Aqsa». …

Regardez la déclaration de Nabil Abu Rudeyna, le porte-parole d’Abbas et les palestiniens brûler des affiches de Trump avec le drapeau israélien

.

.

Dans une lettre adressée aux dirigeants musulmans, Ismael Haniyeh a écrit que « l’administration américaine avait  prouvé qu’elle était en faveur d’Israël et qu’elle adhérait aux positions du gouvernement israélien ».

L’armée israélienne a été placée en état d’alerte élevée et de nombreuses unités ont dû se préparer à un déploiement d’urgence.

Après l’annonce de Trump, les palestiniens annoncent trois  » journées de colère « 

Les militants palestiniens ont brûlé mercredi des affiches représentant le président américain Donald Trump associé au drapeau israélien. Le Hamas, le Fatah et d’autres groupes terroristes ont déclaré conjointement trois  » journées de colère  » a près l’annonce de Trump d’officialiser Jérusalem comme capitale d’Israël.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here