En Israël, pas loin de Saint Jean D’acre, des chercheurs ont cultivés des tomates mises à rude épreuve puisqu’elles ont été irriguées seulement  trois semaines au début de la saison puis n’ont reçu aucune goutte d’eau par la suite. Les experts en sélection des plantes à l’Université hébraïque de Jérusalem ont ensuite cherché à savoir si ces plants de tomates étaient capables de  donner une bonne production, un bon rendement, une bonne sélection sans irrigation ….

tom2.

Tout d’abord, ces recherches ont permis de trouver parmi 40 000 plans une ou plusieurs variétés de tomates résistantes à la sécheresse avec un bon rendement en se passant des OGM mais ce pré-requis n’a pas été  le seul critère car les chercheurs ont également cherché à obtenir aussi des tomates avec du goût, une bonne teneur en sucre et une belle couleur afin de satisfaire les standards d’une commercialisation à grande échelle.

Objectif comment faire pousser des tomates dans le désert ?

La réponse pour ces scientifiques ne se trouvent pas dans les OGM mais dans la natures elle-meme. Des tomates qui poussent avec 90% d’eau en moins, mais si en plus. elles avaient bon gout, une belle couleur, une texture adéquate avec un rendement constant alors ce serait un légume miracle.

L’approche a consisté à utiliser la biodiversité naturelle, alors ils ont passé au crible des centaines d‘échantillons d’ADN pour établir quels sont les plants qui présentaient  des résistances et donc qui  permettraient  d’obtenir des tomates qui soient bonnes et plus résistantes explique la biologiste Yaël Goldberg. Cette méthode dite « d’hybridation »  permet en outre de ne pas modifier le génome des tomates.

Regardez le reportage en français

.

Des chercheurs israéliens ont produit une tomate  » miracle « 

En Israël, pas loin de Saint Jean D’acre, des chercheurs ont cultivés des tomates mises à rude épreuve puisqu’elles ont été irriguées seulement trois semaines au début de la saison puis n’ont reçu aucune goutte d’eau par la suite.

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here