Le président US souhaite relancer le processus de paix avant d’envisager un déménagement de l’ambassade

Le président américain Donald Trump a confirmé samedi que, contrairement à sa promesse de campagne, l’ambassade américaine en Israël ne serait pas déménagée de Tel Aviv à Jérusalem avant de tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien.

« Je veux donner sa chance (à un processus de paix, NDLR) avant de penser à déménager l’ambassade à Jérusalem », a déclaré Donald Trump dans un show télévisé. « Nous prendrons une décision dans un avenir pas trop éloigné », a poursuivi le président.

Brendan Smialowski (AFP)Rencontre entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump au Palace Hôtel de New York, lors de l’Assemblée générale de l’ONU, le 18 septembre 2017
Brendan Smialowski (AFP)
89/9

La Maison Blanche avait annoncé début juin que Donald Trump, qui s’était maintes fois engagé à déplacer la chancellerie américaine dans la Ville sainte, avait finalement repoussé sa décision d’au moins six mois.

Cet épineux dossier est revenu comme de nombreux autres à son gendre Jared Kushner, qui est devenu à 36 ans l’un des hommes les plus puissants de Washington.

En mai dernier, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait estimé que le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem ne nuirait pas au processus de paix, mais permettrait au contraire de « corriger une injustice historique ».

Pas de déménagement de l’ambassade US à Jérusalem pour l’instant (Trump)

Le président US souhaite relancer le processus de paix avant d’envisager un déménagement de l’ambassade Le président américain Donald Trump a confirmé samedi que, contrairement à sa promesse de campagne, l’ambassade américaine en Israël ne serait pas déménagée de Tel Aviv à Jérusalem avant de tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien.

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here