Depuis début août et jusqu’à la fin septembre, ce ne sont que des avertissements que donnent les dizaines d’agents municipaux déployés à Tel Aviv, aux utilisateurs de vélos électriques contrevenants aux règles en usage.

Les agents arrêtent les adolescents qui font du vélo électrique sur les trottoirs et leur expliquent qu’à partir de novembre, les contrevenants seront verbalisés et devront s’affranchir d’amendes variants entre 100 et 1000 shekels…

velo.

L’objectif est de réduire le nombre d’accidents entre cyclistes et piétons. Beaucoup de résidents se sont plaints et beaucoup trop d’accidents ont eu lieu ces derniers mois. Ainsi, les cyclistes (électriques ou pas) devront circuler sur les pistes cyclables ou à défaut de celles-ci sur la droite de la chaussée et non pas sur le trottoir sous peine de recevoir une amende entre entre 100 et 200 shekels. La vitesse autorisée dans tous les cas est au plus : 30 km/h. Un cycliste circulant sur le trottoir avec des écouteurs se verra infligé une amende de 250 shekels. Mais attention, les piétons qui emprunteront  les pistes cyclables devront eux aussi s’acquitter d’une amende de 500 shekels. L’utilisation d’un téléphone mobile en vélo sera puni d’une amende de 1000 shekels. Et pour finir, l’agent municipal a le droit d’immobiliser le véhicule pendant une période indéterminée.

En outre, La loi stipule le droit de porter un enfant de moins de 8 ans sur un vélo équipé d’un siège enfant.

– l’équipe de redaction – 

Tel-Aviv: des amendes entre 100 et 1000 shekels pour les usagers de vélos électriques contrevenant à la loi dès novembre

Depuis début août et jusqu’à la fin septembre, ce ne sont que des avertissements que donnent les dizaines d’agents municipaux déployés à Tel Aviv, aux utilisateurs de vélos électriques contrevenants aux règles en usage.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here