Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a lancé une attaque foudroyante sur les médias mercredi, accusant la presse de jouer contre lui dans le but de mettre fin à son mandat.

Après avoir consacré plusieurs minutes à exalter ses propres vertus en tant que premier ministre, se vantant qu’ «Israël est une puissance mondiale croissante grâce à sa force économique, militaire et diplomatique», Netanyahu s’est concentré sur les médias, en particulier sur les-dits soupçons de corruption.

Netanyahu ©Youtube

“L’industrie de la fake news est à son apogée, et son but de me faire du tort à tout prix”, a-t-il déclaré à une foule de partisans du Likud.

“Ils couvrent avec enthousiasme sans fin les manifestations de gauche chaque semaine”, a t-il dit. “Les mêmes protestations dont le but est d’appliquer une pression inappropriée afin qu’un acte d’accusation soit déposé à tout prix à mon encontre.”

“Ils ne nous méprisent pas seulement”, a t-il dit. “Ils méprisent quelque chose de plus profond: ils méprisent le choix des gens et méprisent la démocratie au nom de laquelle ils protestent.”

“Ils font tout ce qui est possible pour me nuire parce qu’ils pensent que s’ils me renversent et ils vont nous renverser, le Likoud, le camp national – et à cette fin, tous les moyens sont casher”.

“Qui finance et qui organise les manifestations de gauche à Petah Tikva? Les médias font des manifestants des “chevaliers du droit”.

Netanyahu dénonce avec véhément « l’industrie de la Fake News »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a lancé une attaque foudroyante sur les médias mercredi, accusant la presse de jouer contre lui dans le but de mettre fin à son mandat.

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here