TLa ville orthodoxe de Beitar Illit a accueilli jeudi matin le Premier ministre Binyamin Netanyahou qui a fait le déplacement pour assister à la pose de la première pierre d’un nouveau quartier, Guiva Guimel.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un certain nombre de personnalités dont le maire de la cité, Meir Rubinstein, le ministre de l’Intérieur Arieh Dery, leader du parti Shass, le président de la commission parlementaire des Finances, le député Moshé Gafni (Yaadout Hatora), et les députés Menahem Eliézer Moses et Israel Eichler, également de Yaadout Hatora.

Dans son discours, Netanyahou a notamment déclaré ‘qu’il éprouvait un lien affectif particulier avec certains lieux’ et que ‘le nom de Beitar l’émouvait’.

Et de rappeler : « Il y a plus de 2 000 ans, une localité florissante existait à cet endroit. Plus tard, à l’époque de la Révolte de Bar Koh’ba, ont résonné ici les cris des combattants qui luttaient avec bravoure contre l’empire romain ».

Poursuivant cette évocation historique, Netanyahou a ajouté : « Ils ont résisté pendant trois ans à cette vague militaire puissante en refusant de capituler. Il est vrai que Beitar a finalement été capturée avec Yodfat et Massada, ils sont tombés, elle est tombée ; mais leur souvenir continue à battre dans le cœur de la Nation ».

Dans son allocution, Netanyahou a en outre affirmé ‘qu’aucun autre gouvernement n’avait autant œuvré en faveur du repeuplement en Eretz Israel’. Et de préciser : « Et nous nous trouvons ici aujourd’hui à Beitar, au cœur d’une ville importante d’Israël, qui a été fondée il y a une génération à partir de collines dénudées et sur des terrains rocheux ». Il a ensuite déclaré : « Elle compte à l’heure actuelle plus de 50 000 habitants et je suis convaincu que ce chiffre va encore largement augmenter ».

Il a ajouté : « De façon générale, nous nous soucions du bien-être de tous les citoyens d’Israël, qu’ils soient laïques, religieux, orthodoxes, non-juifs. Et je souligne en cette journée qu’il est important pour moi que le public orthodoxe, que je respecte profondément, ne soit pas lésé. Nous sommes tous des frères, nous sommes tous égaux ».

Le Premier ministre a conclu par une évocation de la Paracha de ce Shabbat, Vaeth’anan, ‘qu’il lirait comme à son habitude avec sa famille ainsi que les paroles merveilleuses du prophète Yishayahou (Isaïe) dans la Haftara : Nah’amou Nah’amou Ami’ – ‘Consolez, consolez mon peuple’ (Isaïe 40, 1-2).

Et d’indiquer : « Ceci est notre consolation : voir la construction de Sion et de Jérusalem, voir la construction à Beitar Illit, voir transformer une nouvelle colline en quartier qui accueillera des centaines de familles ». Il a ensuite souhaité bonne chance à la ville ‘au nom du peuple d’Israël et pour le peuple d’Israël’.

Netanyahou à Beitar Illit pour la pose de la première pierre d’un nouveau quartier

La ville orthodoxe de Beitar Illit a accueilli jeudi matin le Premier ministre Binyamin Netanyahou qui a fait le déplacement pour assister à la pose de la première pierre d’un nouveau quartier, Guiva Guimel.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here