Un tribunal militaire israélien a ordonné mardi la libération du soldat Elor Azaria, qui a été reconnu coupable d’avoir abattu un terroriste palestinien à Hébron l’année dernière.

Le tribunal a statué qu’Azaria serait assigné à résidence chez ses parents à Ramla pendant une semaine ou deux jusqu’à ce qu’une décision soit prise sur l’appel contre un verdict judiciaire antérieur qui l’a condamné à 18 mois de prison.

Selon le journal Yedioth Ahronoth, Azaria a passé quelques mois en détention provisoire à la base Nachshonim de la Brigade Kfir près de Rosh HaAyin. À cette époque, Azaria quittait périodiquement la base pour des allers-retours chez lui et au tribunal. En outre, sa famille a reçu des droits de visite fréquents.

L’avocat d’Azaria a déjà interjeté un appel du verdict initial et a exigé un acquittement complet pour son client.

En Mars 2016, Azaria a tiré sur Abdul-Fatah al-Sharif (21 ans) d’une balle dans la tête alors qu’il était immobile sur le sol à Hébron.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | PHOTO : DR

http://www.lemondejuif.info/2017/07/israel-tribunal-militaire-libere-soldat-franco-israelien-elor-azaria/

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here