Tout franco-israélien lambda quelque peu curieux de ce qui se passe dans sa capitale, reste stupéfait devant les annonces publiées par le consulat de France à Jérusalem le jour de célébration de la Prise de la Bastille !

« Demain, 17 juillet, la France célébrera la Prise de la Bastille par une messe et une réception dans « le domaine national » de la basilique Sainte Anne de Jérusalem en lieu et place du 14 juillet habituel », peut-on lire sur le site.

Que voilà une annonce dithyrambique de la part d’un pays donneur de leçon en ce qui concerne ce qui pourrait amputer peu ou prou, la prétendue sacro-sainte propriété palestinienne !

Quelle bonne-mauvaise raison pourrait, crime de lèse-majesté, empêcher une cérémonie dont le caractère ancestral n’avait jamais, jusqu’à ce jour, été remis en question par quiconque ?…

Pudeur de langage sans doute

La réponse laisse pantois : « En raison de la situation en Vieille ville et des restrictions d’accès » ! Que cela perturbe le quai d’Orsay représenté par monsieur le consul, voilà qui est criminel !

Pudeur de langage sans doute, la formule proposée : « En raison de la situation en Vieille Ville » n’est qu’une ignominie de plus à porter au débit des représentants de la France.

Traduction plus exacte : Conséquences de l’assassinat de deux policiers ce 14 juillet dans la vieille ville de Jérusalem par quelque palestinien…

Mais ce crime, bien réel celui-là, n’est même pas évoqué. A peine la déclaration ô combien équivoque de « madame la porte-parole du Quai d’Orsay », copiée-collée ci-après, y fait mention.

« La France condamne l’attaque perpétrée ce vendredi à l’arme automatique dans la vieille ville de Jérusalem, qui a coûté la vie à deux policiers israéliens. Nous présentons nos condoléances aux proches des victimes.

Le recours à la violence, sous toutes ses formes, est inacceptable et va à l’encontre de la recherche de la paix. Dans un contexte d’accroissement des tensions notamment dans la partie occupée de Jérusalem, la France appelle l’ensemble des parties à s’abstenir de tout acte ou déclaration de nature à aggraver ces tensions. »

Bel exercice de style qui ferait presque oublier la possession par la France d’un petit morceau de Jérusalem !

Et quel morceau de choix !

https://www.coolamnews.com/france-colonise-jerusalem/

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here