Comme nous le savons tous, le pyjama est à la base un vêtement pour dormir et se porte en général pendant la nuit. Mais quels sont ses effets quand il est porté à différents moments de la journée, parfois « non appropriés » ?

Pour ceux qui mènent un train de vie assez actif les journées commencent assez tôt dans la course du travail, des achats, paiement de charges, amener et ramener les enfants des structures scolaires et extra-scolaires pour ceux qui en ont, rencontres avec des amis quand on prend le temps, le ménage à la maison, affaires administratives et autres occupations. Tout cela nécessite une bonne organisation et beaucoup d’énergie !

Le périple quotidien est souvent accompagné par une certaine dose de stress : la circulation sur les routes, les files d’attente dans les administrations, chez le médecin ou encore au supermarché, les réflexions du patron et/ou du conjoint, le temps qui presse … Enfiler le pyjama et s’allonger au lit dormir ou même écouter de la musique sur le canapé procure une agréable sensation de soulagement et de légèreté. C’est ce qui nous aidera à nous régénérer et faire face aux défis de la vie – une simple tâche quotidienne ou une importante décision – avec plus de facilité car nous serons plus reposés.

Vêtir l’habit de nuit fait une coupure entre la course après la montre et le repos mental. C’est une façon de préserver l’équilibre de la personne qui est indispensable à son fonctionnement.

Néanmoins, porter le pyjama après la matinée et le reste de la journée de façon systématique peut engendrer un état d’esprit de paresse, de fatigue sans avoir fait le moindre effort, une considérable baisse de motivation jusqu’à même perdre le goût de la vie !

Ce genre de situation peut arriver lorsque nous achevons un projet intensif, quittons un poste de travail, et nécessitons une pause pour éviter une crise nerveuse ou s’en sortir si nous sommes arrivés à saturation.

Il est primordial de ne pas rentrer dans un engrenage de non-action et savoir évaluer la juste dose de repos qui est vraiment nécessaire sans pour autant arrêter complètement nos activités. Il faut également rester attentif à notre moral tout en restant connecté au monde extérieur.

L’aide d’un professionnel est parfois nécessaire pour se recadrer.

Notons que le pyjama est loin d’être le seul facteur agissant sur l’état d’esprit de l’individu et peut-être n’a pas d’influence sur tous. Chaque personne est différente dans sa manière de réagir.

Cet article a été écrit basé sur l’expérience personnelle de l’auteur ou propos rapportés d’autres personnes et non sur des sources officielles.

Shany

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE