• Le tireur présumé a été abattu. Il faisait l’objet d’une fiche S et était connu de la DGSI.
  • L’organisation de l’Etat islamique a revendiqué l’attaque.

09h16: L’homme signalé par les services belges s’est présenté dans un commissariat d’Anvers

L’homme signalé jeudi par les services belges à leurs homologues français et soupçonné d’avoir voulu se rendre en France, touchée jeudi soir par un attentat sur les Champs-Elysées, s’est présenté dans un commissariat d’Anvers, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, vendredi.

«L’homme faisant l’objet d’un avis de recherche diffusé par les autorités belges s’est présenté dans un commissariat d’Anvers», a déclaré à l’AFP, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet.


09h14: «Il ne faut jamais critiquer nos policiers», déclare Bruno Retailleau soutien de Fillon

«Il ne faut jamais critiquer nos policiers», a déclaré vendredi Bruno Retailleau, coordinateur de la campagne de François Fillon, sur CNews.

Il a aussi demandé «des explications» au gouvernement sur les raisons de la relâche de l’assaillant, qui avait récemment été arrêté puis remis en liberté faute de preuve, selon les autorités. «Peut-être y avait-il de bonnes raisons (…) mais tout cela est troublant», a-t-il affirmé.


09h08: Benoît Hamon maintient son déplacement dans le Tarn

Malgré l’attentat de jeudi soir, Benoît Hamon a décidé de maintenir la prise de parole à Carmaux (Tarn) qu’il avait programmée vendredi après-midi pour conclure sa campagne, mais annulé un autre déplacement prévu à Evry dans la matinée. Retrouvez notre article par ici. 


08h55:  «Rien ne doit entraver (le) rendez-vous démocratique», martèle Cazeneuve 

Le Premier Ministre a pris la parole à la fin du Conseil de défense devant l’Elysée. «Au cours des prochains jours, plus de 50.000 policiers et gendarmes seront mobilisés afin de garantir la sérénité du déroulement des opérations électorales», a rappelé le chef du gouvernement.

«Rien ne doit entraver ce moment démocratique fondamental pour notre pays», a déclaré le Premier ministre sur le perron de l’Elysée, en appelant «à l’esprit de responsabilité et à la dignité de chacun» et exhortant à ne pas «céder à la division et encore moins à l’outrance», au lendemain de l’attentat qui a tué un policier sur les Champs-Elysées à Paris.


8h48: Un avis de recherche visant un homme signalé par la Belgique transmis à la France 

Un avis de recherche visant un homme signalé par les services belges «est parvenu aux services français, hier», a déclaré vendredi, le porte-parole du ministère de l’Intérieur sans confirmer avec certitude un lien avec l’attentat de jeudi soir sur les Champs-Elysées.

L’homme signalé par les Belges «est-il lié de près ou de loin à ce qui s’est passé sur les Champs-Elysées? Je ne peux pas vous le dire et en tout cas, il est trop pour le dire, il y a un certain nombre d’informations à vérifier», a déclaré sur Europe 1, Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l’Intérieur.


8h35: «Le danger est maximum», estime Marine Le Pen

La présidente du Front national (FN) Marine Le Pen a dit vendredi redouter de nouveaux attentats avant le premier tour de l’élection présidentielle, après l’attaque qui a tué un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Redoutez-vous de nouveaux attentats ? «Oui», a répondu Mme Le Pen sur RFI. «Je ne vais pas en dire plus, mais en l’occurrence nous savons que l’Etat islamique a envoyé au moins un terroriste pour commettre des attentats, que celui-ci est toujours dans la nature, donc le danger est maximum», a-t-elle ajouté.


8h15: L’agenda des candidats à la présidentielle chamboulé

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron ont annulé leurs déplacements ce vendredi. La plupart des candidats doivent cependant prendre la parole aujourd’hui, alors que la campagne officielle prend fin ce soir à minuit.

– Marine Le Pen parlera à 10h depuis son siège de campagne.
– Emmanuel Macron parlera à 12h.
– François Fillon s’exprimera « dans la journée ».
– Benoît Hamon parlera à 17h30 à Carmaux (Tarn).

– Philippe Poutou maintient son meeting à Annecy (Haute-Savoie).
– Nathalie Arthaud sera sur BFMTV ce vendredi soir.
– Jean-Luc Mélenchon sera à Paris à un « apéro insoumis » à partir de 19 heures.
– Nicolas Dupont-Aignan se rendra dans l’Essonne.


8h05: Emmanuel Macron dit craindre une « instrumentalisation » de l’attaque des Champs-Elysées

Invité sur RTL à réagir au lendemain de l’attentat des Champs-Elysées, Emmanuel Macron dit refuser la « démagogie ». « Je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit ». Emmanuel Macron dit craindre une « instrumentalisation » de l’attaque des Champs-Elysées et appelle à un « esprit de responsabilité ».

Au micro de RTL, le candidat d’En Marche! a souligné que «Marine Le Pen n’est pas celle qui pourra protéger nos concitoyens». Emmanuel Macron a également estimé que «mettre tous les fichés S en prison n’a aucun sens».

«La clé, c’est de renforcer le renseignement», a-t-il martelé, rappelant qu’il propose dans son projet «de renforcer les moyens du renseignement territorial» et «de pouvoir mieux consolider et coordonner tout ça».

Le leader s’en est également pris à François Fillon qui lui avait reproché jeudi soir de ne pas avoir suspendu sa campagne. « Quand on arrête une campagne, on ne fait pas une conférence de presse (…) il nous a habitués à ça », a ajouté Emmanuel Macro

 


8h02 : Ouverture du Conseil de Défense à l’Elysée

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve est arrivé à l’Elysée pour le Conseil de défense convoqué par le chef de l’Etat dans la soirée. La réunion vient tout juste de débuter. Outre le chef de l’Etat et le Premier ministre Bernard Cazeneuve, y participent les quatre ministres régaliens (Intérieur, Justice, Défense et Affaires étrangères), ainsi que les patrons des services de sécurité, de renseignement et de l’armée, soit une quinzaine de personnes.


7h45: Trump présente «ses condoléances au peuple français»

Le président américain Donald Trump, a évoqué « une attaque terroriste » et présenté ses « condoléances au peuple de France ».


7h35: L’attentat à la «une» de la presse étrangère

La presse française, mais aussi la presse étrangère ont fait leur « une » sur l’attaque terroriste qui s’est déroulée sur les Champs-Elysées. « Terreur sur les Champs-Elysées », écrit le quotidien britannique The Telegraph. « Tension maximale sur la présidentielle », titre encore le quotidien belge Le Soir.

 


7h30: La circulation a repris normalement sur les Champs-Elysées

Le trafic a repris normalement ce vendredi matin sur les Champs-Elysées, quelques heures après l’attaque.


7h25: Une cellule psychologique mise en place

Anne Hidalgo, la maire PS de Paris, a adressé « un message de solidarité aux commerçants des Champs-Élysées » et a annoncé qu’une cellule psychologique serait mise en place ce vendredi « à leur attention »


7h20: Le domicile du suspect perquisitionné

Une perquisition a eu lieu jeudi soir en Seine-et-Marne au domicile de suspect, un Français de 39 ans. Il s’agit du titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque.
Selon Le Parisien, la perquisition au domicile du suspect menée à Chelles s’est terminée aux alentours de deux heures ce matin.


7h15: Les enquêteurs à la recherche d’éventuels complices

Les enquêteurs ont mené une perquisition au domicile de l’assaillant pour trouver la piste d’éventuelles complicités. Des interrogatoires doivent également être menés dans son entourage.


7h10: Fin de campagne présidentielle bouleversée

Deux jours avant le premier tour de la présidentielle, la dernière journée de campagne se retrouve bouleversée par l’attentat djihadiste qui a coûté la vie à un policier jeudi soir à Paris. Plusieurs candidats dont Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron ont annulé leurs déplacements.


7h05: L’attaque rapidement revendiquée par Daesh

Les enquêteurs ont pu identifier l’assaillant. L’attaque a rapidement été revendiquée par Daesh. Revivez le déroulé de la soirée par ici.


7h: Un Conseil de Défense convoqué à 8h

François Hollande a « convoqué » un Conseil de Défense ce vendredi à 8 heures, à l’issue jeudi soir d’une réunion de crise au cours de laquelle le Chef de l’Etat s’est entretenu avec le Premier ministre Bernard Cazeneuve et les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Matthias Fekl et Jean-Jacques Urvoas.

Attentat des Champs-Elysées: L’attaque va « probablement aider Marine Le Pen », selon Donald Trump

LIVE Revivez tous les événements de la journée de vendredi, au lendemain de l’attaque contre des policiers… Rédaction 20 Minutes Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour. L’ESSENTIEL Le suspect abattu a été identifié comme Karim Cheurfi, un Français de 39 ans.

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here