Haaretz est un journal d’extrême gauche israélien, particulièrement apprécié par les lecteurs étrangers qui y trouvent de quoi attaquer l’Etat juif en permanence. Mais en Israël, Haaretz a la popularité de l’Humanité en France (proportionnellement à la population, le tirage du journal est encore moins important que celui de l’Huma).

Hier, le ministre israélien de l’Education, Naftali Bennett, a répondu à un article publié dans le journal Haaretz dans lequel l’auteur d’un article, Yossi Klein, critique le public national-religieux.

Bennett ©Youtube

Bennett ©Youtube

« Lorsque vous pensez que Haaretz a atteint son apogée de ridicule, il parvient toujours à surprendre avec toujours pire », a déclaré Bennett sur son compte Twitter.

La ministre Ayelet Shaked a également répondu à l’article et a écrit: « Yossi Klein, j’ai de la pitié pour vous ainsi que pour le journal Haaretz qui vous offre une telle plateforme. »

Dans un article intitulé «Plus dangereux que le Hezbollah», Klein écrit que «les religieux nationaux sont dangereux, plus dangereux que le Hezbollah, plus que les terroristes qui écrasent des nouveaux nés avec leurs véhicules. Plus que les terroristes qui poignardent des jeunes filles. »

«Qu’est-ce qu’ils veulent (les religieux)? Prendre le contrôle de l’état et le nettoyer des Arabes, si on leur demande, ils le nieront … Ils savent qu’il est trop tôt pour le dire. Il ne faut pas croire leurs démentis. Leur nationalisme religieux est un nationalisme extrême, enveloppé dans un vénérable dévouement. Il imprègne le système éducatif, devient plus fort dans l’armée et affecte la Cour suprême. »

« J’ai plus en commun avec les Esquimaux d’Alaska qu’avec tous les [leaders national-religieux] et tout ce qu’ils représentent » ajoute Klein.

«Nous sommes les champions du monde quand il s’agit de« s’habituer », et nous nous sommes habitués à la privation de la liberté des Palestiniens. Alors, pourquoi ne pas être habitué à la privation de notre liberté? »

C’est grâce à la haine mensongère et extravagante du Haaretz que la gauche israélienne ne vaut plus rien aujourd’hui. Longue vie au Haaretz.

En décrivant Naftali Bennett comme  » pire que le Hezbollah,  » Haaretz perd encore plus de crédibilité

Publié le : 13 avril 2017 Haaretz est un journal d’extrême gauche israélien, particulièrement apprécié par les lecteurs étrangers qui y trouvent de quoi attaquer l’Etat juif en permanence. Mais en Israël, Haaretz a la popularité de l’Humanité en France (proportionnellement à la population, le tirage du journal est encore moins important que celui de l’Huma).

 

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE