Dix couples juifs indiens faisant partie de la communauté des Bnei Menashé, considérée comme l’une des tribus perdues, se sont mariés dans un centre d’absorption du Nord d’Israël.

Il s’agissait en fait d’un remariage, réalisé cette fois selon la tradition juive. Il a été célébré dans la localité de Kfar Hassidim, après une conversion au judaïsme en bonne et due forme. L’âge des mariés variait entre 20 et 70 ans.

Les couples font partie d’un groupe de 102 immigrants arrivés en février dernier en Israël de l’État du Mizoram où vivent la plupart des Bnei Menashé. Leur Alya a été facilitée par l’organisation Shavei Israël dont l’objectif est de rechercher et de retrouver les tribus perdues du peuple d’Israël dispersées dans le monde entier afin qu’elles retournent dans le giron du judaïsme.

Le fondateur de Shavei Israël, Michael Freund, qui en est également le directeur, a précisé pour JTA : « Après avoir réalisé leur rêve et être retournés au sein du peuple juif en Israël, les 10 couples ont une nouvelle raison de célébrer un événement heureux. Ils viennent d’être remariés lors d’une cérémonie conforme à la tradition juive qui symbolise la nouvelle vie qu’ils construisent ici au sein de l’Etat juif ».

Quelque 3 000 Bnei Menashé ont immigré en Israël au cours des dernières années alors que 7 000 sont restés en Inde.

http://www.chiourim.com/mariage-juif-de-dix-couples-bnei-menashe/

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here