« Maman s’est effondrée dans mes bras. J’avais 19 ans et demi et maman venait de faire un AVC… Je l’ai tenue. Longtemps. Autour de moi se trouvaient mes trois petites sœurs et mon petit frère de 3 ans qui me regardaient. Mais je ne savais pas quoi faire… Nous avons attendu l’ambulance presque une demi-heure. C’était comme l’éternité… Maman n’a pas repris connaissance. Elle a été hospitalisée pendant une semaine et elle est décédée.
Durant les 7 jours des « Shiva », j’ai éprouvé à maintes et maintes reprises ce sentiment d’impuissance ressenti lorsque maman était dans mes bras…
Lorsque nous nous sommes levés de la semaine de deuil, j’ai décidé que cela n’arriverait plus jamais ! J’ai décidé de me former au secourisme et j’ai rejoint, en tant que secouriste bénévole, l’organisation Hatzalah.
Depuis ce jour-là, je suis intervenu dans des centaines d’urgences médicales. J’ai porté secours à de nombreuses personnes et j’ai sauvé des vies !

Il y a quelques jours, j’ai reçu une alerte pour un enfant victime de dyspnée aiguë. Le centre de commande d’Hatzala m’annonce que je suis à proximité des lieux. Il est 2:00 du matin, je bondis de mon lit et j’arrive sur place en quelques minutes. Je trouve une enfant de 2 ans en détresse respiratoire. Je lui dispense immédiatement les soins préhospitaliers, tout en rassurant la famille, jusqu’à l’arrivée de l’ambulance…
Dans le couloir menant à la salle de séjour, se tenaient, debout, ses petits frères, inquiets, m’implorant du regard, ils demandaient ce qui se passait. Je leur souris et leur dis que l’on prenait soin de leur sœur, que tout irait bien… L’image de mes sœurs et de mon frère me regardant, alors que maman était allongée et inanimée dans mes bras, m’est revenue brutalement. Elle me revient souvent… Mais aujourd’hui, je sais ce qu’il faut faire pour porter secours. Le visage de Maman, je le vois aussi lors des réanimations ou des traitements que je prodigue lors des interventions. C’est cette image qui monte à mon esprit et me donne la volonté et la force de continuer, jour après jour, à sauver des vies ! »

 Davidi Dahan (27 ans)
Secouriste bénévole d’Hatzalah, section Modiin Illit
« Qui sauve une seule vie, sauve l’humanité tout entière »
 Pour soutenir les héros d’Israël, envoyez vos dons à Hatzalah France, 24 rue de Téhéran 75008 Paris. En ligne : www.hatzalah.fr

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE