Un individu de 78 ans a brûlé vive ce matin une employée de la clinique Clalit de Holon, en banlieue de Tel Aviv parce qu’il n’était pas satisfait de ses soins…

Screen shot

Screen shot

Du liquide inflammable sur l’infirmière

Selon les premières informations policières, un homme de 78 ans  a arrosé une employée de 56 ans et le bureau dans lequel elle était assise avec une bouteille d’essence. Le feu a calciné la pauvre femme et aucune aide n’a pu la sauver. Un médecin a tenté d’éteindre les flammes avec un extincteur mais en vain. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’individu n’aurait pas été satisfait du traitement prodigué par l’infirmière de la Clalit, en l’occurrence, du vaccin contre la grippe, il est alors sorti puis est revenu avec le liquide inflammable et l’a vidé sur la femme en allumant le feu avant de s’enfuir.

Le décès a été constaté sur place par les secouristes du Magen David Adom, la victime s’appelait Tova Caro, elle avait 56 ans.

L’assassin est un Israélien de 78 ans qui, selon la police, souffrirait de troubles mentaux. Il a été arrêté après une courte une chasse à l’homme. Le directeur des services de santé de la clinique a déclaré de son côté sur la radio publique israélienne que le patient était connu pour son « passé médical », laissant entendre lui aussi qu’il souffre de problèmes mentaux.

.

.http://www.tel-avivre.com/2017/03/14/drame-a-holon-une-infirmiere-de-la-clalit-brulee-vive-par-un-patient/

 

Comments

comments

5 COMMENTAIRES

  1. Ben France aussi les infirmières tombent sur des dingues, c’est un métier à risques.. On ne se rend pas compte mais dans les hôpitaux cela devient de plus en plus grave…tout ça à cause de la RENTABILITÉ qui devient le mot qui dirige le monde !!

    View Comment

LAISSER UN COMMENTAIRE