Un soldat jordanien qui avait tué plusieurs élèves israéliennes en visite dans son pays a été libéré après avoir été détenu pendant 20 ans en prison.

Ahmed Daqamseh avait assassiné les élèves de huitième année en les abattant de plusieurs projectiles au poste-frontalier «l’Île de la Paix» où il était de garde. Sept autres filles avaient été blessées au cours de cette tuerie.

Le geste avait accru les tensions entre Israël et la Jordanie. En 2011, l’État hébreu avait convoqué l’ambassadeur jordanien pour lui exprimer sa colère après que le ministre de la Justice du royaume hachémite avait réclamé la libération de Daqamseh.

Un porte-parole du Directoriat de la sécurité publique de la Jordanie, Amer Sartawi, a indiqué que Daqamseh avait été libéré dimanche matin (heure locale).

Une cour martiale l’avait déclaré mentalement instable au moment de la tuerie et l’avait condamné à la prison à vie. En Jordanie, cela signifie habituellement un emprisonnement de 25 ans. Des parlementaires jordaniens ont exercé des pressions pour une libération anticipée.

Hussein, qui était roi de la Jordanie au moment de la tragédie, s’était empressé de venir en Israël pour offrir ses condoléances aux familles éplorées. Ce gestes avait ému alors bon nombre d’Israéliens.

Un soldat jordanien assassin est libéré

AMMAN, Jordanie – Un soldat jordanien qui avait tué plusieurs élèves israéliennes en visite dans son pays a été libéré après avoir été détenu pendant 20 ans en prison. Ahmed Daqamseh avait assassiné les élèves de huitième année en les abattant de plusieurs projectiles au poste-frontalier « l’Île de la Paix » où il était de garde.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE