Dans une récente interview télévisée, le dirigeant du Hamas Mahmoud Al-Zahhar a déclaré qu’il n’excluait pas la possibilité que Trump soit juif, car il « aime les Juifs » et « il aime la religion juive ». « Le plus important dans la religion juive, c’est l’argent juif », a déclaré Al-Zahhar dans l’interview, diffusée sur la chaîne Al-Jazeera le 9 novembre 2016. « La religion juive – le dollar juif – est le vrai facteur déterminant » de la politique américaine, a-t-il estimé.

Extraits :

Mahmoud Al-Zahhar : Pour vous dire la vérité, [Trump] a présenté plusieurs politiques qui révèlent une ignorance totale de l’histoire américaine, ainsi que de l’histoire de la région arabe et musulmane. Lorsqu’il fait des déclarations contre les colons mexicains, ou contre les immigrants arabes, qui fuient l’enfer pour les pays que vous avez mentionnés, ou contre les Africains, eh bien, les Etats-Unis sont un pays de colons, pour commencer. Il devrait demander à son père d’où il vient. Le président d’avant [Trump] était un colon africain. […]

Trump aime les Juifs, et pas seulement car il aime la religion juive. Je n’écarte pas la possibilité qu’il soit juif. Il aime la religion juive, et la chose la plus importante dans la religion juive est l’argent juif. […] En 1947, Harry Truman était un candidat marginal aux élections américaines. Il a été approché par l’argent juif – qui est la religion juive – et s’est vu attribuer deux millions de dollars, qui ont fait prospérer sa campagne électorale, car dans la société américaine, on distribue de l’argent, on distribue des photos, des posters, des chapeaux, etc., et les gens totalement illettrés sont exposés à tout cela. Le résultat est qu’il a gagné. La première décision de Truman – mue par ces deux millions de dollars – fut de reconnaître l’entité d’Israël en 1948. Alors la « religion » juive – le dollar juif – est le vrai facteur décisif. […]

Je conseille à tout le monde de regarder les matchs de catch [américains], et de voir comment la foule réagit devant les catcheurs, comment elle s’identifie à cette violence non naturelle. C’est leur culture, leur modèle d’héroïsme : le langage obscène, les actes obscènes, les déclarations obscènes et les attaques obscènes contre d’autres pays. C’est la culture et l’éducation [américaines]. C’est leur vraie religion. […]

Concernant les scandales sexuels, aucun de leurs présidents n’y a échappé. Il y a eu le président Clinton avant lui et d’innombrables autres noms, et je ne parle que des cas qui ont été révélés. C’est leur culture, et c’est leur croyance.

Journaliste : Est-ce aussi la culture du peuple [américain] ?

Mahmoud Al-Zahhar : Oui. Tout à fait.

SOURCE

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here