Cette année, 9Av arrive ce Shabbat, mais il est reporté à Dimanche. Rav Boubli complète, ici, le texte sur les Hala’hot de 9Av, diffusé précédemment.Shabath l'essence du Beit HamikdachLe soir de Ticha beAv, il est interdit de dormir avec son épouse dans le même lit même s’ils sont habillés tous les deux. Cependant, du fait que le 9 av tombe Shabbat, il sera permis d’accomplir mitsva de Ona (mitsa conjugale). De même si elle doit aller au mikvé le vendredi c’est permis.

  • Au matin, en allant à la Téfilah, on s’abstiendra de saluer, cependant il est permis de répondre et de dire bonjour. Par contre, il sera interdit de dire le mot Shalom.
  • Il est évident que parler de Shalom le jour de Ticha Beav serait malvenu.
  • Les hommes disent « Hamvdil Ben Kodesh le’hol » en sortant de chez eux pour venir à la Beit Knesset, et s’acquittent de Havdala sur la flamme dans la Tefilah, dans la Amida, « Boré méoré haech ». Les femmes doivent aussi s’acquitter de Havdala, chez elles, sur la flamme, Motsae Shabat. Le dimanche soir après le jeûne, on fera Havdala sur le vin, uniquement. Les femmes enceintes et celles qui allaitent sont dispensées de faire le jeûne. Elles font, Motsae Shabath, Havdala sur le vin pour pouvoir manger le lendemain. 
  • Les personnes malades, qui ne peuvent accomplir le jeûne, devront s’acquitter de Havdala avant de se nourrir, cependant, il sera permis à la famille de venir s’acquitter par cette Havdala.
  • Il faudra faire attention le jour de Ticha Beav à lire des choses qui attristent ex : le livre de Job, Ei’ha, toutes les parties qui se trouvent dans le livre de Jérémie qui parlent des moments noirs pour le peuple d’Israël. Massehtet Moed Katan troisième chapitre. Massehtet Taanit page 28b et surtout moment opportun pour étudier les lois de deuil. Bien entendu, du Moussar qui éveillera l’homme à faire Téchouva.
  • Il sera permis de préparer le repas du soir à partir de hatsot ayom, 2e partie de la journée.
  • Il sera permis d’écrire des ‘Hidouch Torah ? le jour du 9 av.
  • On évitera de se promener le 9 av.
  • Au sujet de Havdala, on ne fera pas de bénédiction sur les senteurs.
  • Au matin de Ticha Beav, l’ablution des mains ne se fera que sur les doigts.
  • Dans les trois des Téfilot du jour, on dira Anenou dans la bénédiction de ‘Chomea Téfila’.
  • Une fois terminée la Téfilah, certains ont l’habitude d’aller au cimetière. Le Ari Hakadoch déconseille, et dit qu’il faut seulement y aller pour un enterrement.
  • Dans une Brit Mila le 9 av Shabbat, qui a été repoussée au dimanche, le Mohel, le père et le Sandak prieront Min’ha Guédola, et il leur sera permis de manger.

Tout cela est permis du fait que le 9 av soit tombé pendant Shabbat et, donc, ait été repoussé au dimanche.

 

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here