La proposition de construire une île artificielle géante face à Gaza est soutenue par le Premier ministre Binyamin Netanyahu. Elle vise à ouvrir l’accès de la bande de Gaza au reste du monde par un pont de plus de 4 kilomètres amenant à une île artificielle.

Le Ministre israélien des transports, I. Katz a déclaré qu’Israël ne voyait pas d’objections à l’assouplissement du blocus de Gaza si ses exigences de sécurité étaient respectées. Les conditions du Hamas pour une trêve comprennent la réouverture de l’aéroport Arafat qu’Israël a détruit pendant la Seconde Intifada et la construction d’un port plus grand que celui qui existe actuellement.

Toutefois, selon M. Katz, Israël serait en danger s’il cédait aux demandes du Hamas, car ce dernier est susceptible de détourner les fonds pour la construction vers ses activités terroristes comme il l’a fait d’innombrables fois auparavant.

«Je ne pense pas qu’il soit juste d’enfermer deux millions de personnes sans aucun lien avec le monde», a déclaré M. Katz. «Israël n’a aucun intérêt à rendre la vie plus difficile pour la population là-bas. Mais à cause des problèmes de sécurité, nous ne pouvons pas construire un aéroport ou un port maritime à Gaza ».

L’idée serait de construire une île au large des côtes qui serait gérée par les Palestiniens et financée par des fonds internationaux. Israël permettrait à des entités étrangères d’entrer dans ses eaux territoriales pour participer à la construction. L’île comprendrait deux ports principaux, et une marina ainsi que des hôtels.

« Et ce serait juste le début, » a déclaré M. Katz. « Nous voulons créer de l’électricité, des usines de dessalement. Cette île sera une île d’initiatives de toutes sortes ».

source : http://coolamnews.com/bientot-une-ile-artificielle-geante-face-a-gaza/

Comments

comments

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here