Abou Papri, un djihadiste franco-belge, s’est exprimé ce soir sur Twitter pour remercier tous les sites d’information en continu et les réseaux sociaux pour avoir sans cesse donné la position de la police et de ses interventions en temps réel.

BFM TV, Itélé, RTL, Fox News. Franchement, merci les journalistes. Grâce à vous, on a réussi à s’échapper à chaque fois que les poulets débarquaient. C’est le pied. Le terrorisme est vraiment plus facile grâce à internet. Les flics n’arrivent plus à intervenir sans être dénoncés par les internautes.
Du coup, on arrive à s’échapper, et on finira par tuer tous ces cons. Vous êtes tellement stupides que vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis. Et on s’y connait en scierie ici.

Coincidence ou influence ? 2 minutes après la publication de cet article…

article

La police fédérale belge vient de publier un avis de ne plus publier d’informations sur les interventions en cours. Les sites d’info ont donc cessé de divulguer les positions de la police… L’éthique journalistique ? Bien loin derrière la course au clic.

On salue d’ailleurs RTL INFO, qui annonce ne plus diffuser d’infos dans un message Facebook, mais remets quand même un lien vers son article qui contient plein d’informations sur les interventions pour faire encore quelques clics. BRA-VO.

trous

Et Sudpresse s’en fout et en remet une couche.

sudinfo

 

source :  http://nordpresse.be/un-djihadiste-remercie-les-sites-dinfo-echappe-la-police-grace-vous-chaque-fois/

Comments

comments

14 COMMENTAIRES

  1. Sans même connaitre la source, et en précisant que j’adhère totalement au fait que les médias se conduisent en véritables fouillent-m… sans éthique ni la moindre notion de sécurité, on voit immédiatement cette « info » est du grand n’importe quoi :
    – bien trop long pour du Tweeter (et d’ailleurs pas de copie du sois-disant message…),
    – Pas du tout du langage de Djihadiste ! c’est pas du tout leur champ lexical.

    Raconter n’importe quoi n’a jamais servi la moindre cause….

    View Comment

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here