S’il y avait un endroit où être hier, un événement à ne pas rater, c’était bien cette Ha’hnasat Sefer au Kotel Hamaaravi en présence de personnalités politiques, religieuses et militaires d’Israël. En présence surtout des familles de ces héros tombés pour Israël.

L’homme à l’origine de cette initiative, Laurent Amram, Président de l’association Kesher LaNetsa’h, nous a raconté combien il était préoccupé pour trouver un moyen de commémorer leur mémoire. Ces Sifré Torah ont été offerts par des donateurs internationaux : Canada, France, Espagne, Maroc, Vénézuela, Israël… et sont arrivés au Kotel pour l’écriture des dernières lettres par les différentes personnalités présentes.

L’émotion pour la cause. Ces Sifré Torah seront offerts aux synagogues qui en auront exprimé le besoin, et 8 d’entre eux vont accompagner les soldats dans leurs bases quotidiennement, l’inauguration a été faite aujourd’hui par l’association LIBI de Gladys Tibi et ses donateurs.

L’émotion pour la dignité des familles présentes et magnifiques dans leur simplicité. Ils sont venus des 4 coins d’Israël écouter et se souvenir de leurs proches, dont la vie a été brutalement stoppée, la plupart encore bien jeunes.

 

L’émotion pour la ha’Hdout qui régnait. Toutes ces familles avaient des liens ensemble, la perte de l’être cher mais surtout l’appartenance à ce peuple fabuleux qui s’en prend plein la tête depuis sa Création. Je regardais, admirative, chacun ou chacune qui reconnaissait une amie, un parent, une connaissance et qui l’accueillait comme s’il ne l’avait pas vu depuis longtemps, cordialement, chaleureusement… et toujours avec un immense sourire. Même quand ils ne connaissaient pas la personne, elle était acceptée amicalement. UNE SEULE ET MËME FAMILLE.

L’émotion des discours. Même notre Président, Mr Rivlin, si décrié en ce moment, pris par l’émotion a rappelé avec force le droit indiscutable d’Israël de vivre libre et en sécurité sur sa Terre. Notre Premier Ministre, Mr Netanyahou, représenté par sa femme, a dit quelques mots émus dans un message enregistré. Mr Amram bien sûr qui nous a rappelé combien il est important de rester toujours unis. Un petit mot spécial pour Rav Yts’hak Yossef qui a fait une très belle analogie entre le fiancé et sa promise d’une part, Aam Israël et la Torah d’autre part pour nous expliquer un principe très simple : tout comme le fiancé ne peut se marier sans connaître sa future femme, nous Peuple de Cohanim ne pouvons pas méconnaître notre Torah. Tous les discours étaient empreints de la solennité du lieu et de l’importance de la Mitsvah.

L’émotion des chansons. B’H nous avons en Israël des hommes ou des femmes qui ont une voix en or et savent faire passer une grande émotion. Cela a été le cas ce soir avec l’union des voix de ces 2 hommes venus d’un univers différent mais rassemblés ce soir pour dire qu’Aam Israël est UN et UNIQUE.

Cette belle fête a fini dans une grande Sim’ha, les hommes, toutes tendances confondues, ont pris un réel plaisir de danser avec les Rouleaux de Torah et personne n’était fatigué ni pressé de rentrer. Au contraire, le Kotel attirait encore des visiteurs tard dans la nuit. Il y avait même un groupe de femmes asiatiques, vêtues de longues robes blanches et ceintes d’une écharpe aux couleur de l’arc en ciel,  qui, séduites par la musique et l’ambiance, dansaient au milieu des B’not Israël.

Un dernier mot pour parler de l’organisation (Merci à notre charmante hôtesse et attachée de Presse Elisheva Kempler). Quand un Juif est vraiment investi de sa mission et sait qu’il n’est là que pour l’accomplir, alors vous pouvez voir la simplicité et le Dere’h Eretz de cet homme. C’est ce que j’ai vu hier de la part de Mr Amram qui n’a pas hésité à aller vers la foule nombreuse, qui espérait entrer, pour leur expliquer sûrement que le nombre de places assises ne pouvaient dépasser ce qui était prévu pour les familles, les donateurs et les officiels. Et b’H tout s’est bien passé.

Notre émotion, très forte. Comment rester insensibles devant ce symbole de notre foi, le Kotel Hamaaravi brillant de mille feux, les projecteurs mais surtout la lumière des 75 Sifré Torah. Nous voulons remercier tout le monde pour avoir eu le bonheur de vivre ces moments intenses ensemble. Inoubliable pour nous.

Comments

comments

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here