Si l’humoriste Gad Elmaleh n’a pas fait circoncire (brit milah) son premier enfant Raphaël, c’est peut être à cause des pressions de la famille princière que l’acteur aurait subies, révèle une biographie non autorisée par le comédien.

« Il avait donné un nom hébreu à son fils. La question religieuse émouvait le landerneau monégasque. Sera-t-il baptisé ? La communauté se demandait si l’enfant serait circoncis sous l’égide d’un rabbin complaisant car sa mère n’était pas juive. », explique Stéphane Koechlin, l’auteur de la biographie.

Selon M. Koechlin, Gad Elmaleh aurait finalement tranché la question (dans tous les sens du terme), sous la pression de la famille princière. « Le petit garçon serait élevé dans la religion d’Etat de Monaco, le catholicisme, souligne la biographie. Gad y avait consenti, provoquant la bouderie de sa propre famille. Ni son père David ni son oncle Albert ne participèrent à la cérémonie. », précise-t-il.

Né en 2013 d’une mère non juive, Charlotte Casiraghi, la fille de Stéphanie de Monaco, Raphael Casiraghi a été baptisé à Monaco. Selon la tradition juive, le Judaïsme se transmet héréditairement par la mère.

Déborah Partouche – © Le Monde Juif .info

Comments

comments

22 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here