Niv Asraf avait mis en scène sa disparition après avoir subi une déception amoureuse

Niv Asraf, le jeune homme disparu cet après-midi dans le secteur de Hébron a été retrouvé sain et sauf jeudi soir à Kiryat Arba.

D’après les premières révélations de l’enquête, Asraf, âgé de 22 ans et originaire Beer-Sheva avait l’intention de se faire porter disparu après avoir subi une déception amoureuse.

Le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que les forces de sécurité sont sur le point de rejoindre le jeune homme, après que son ami ait révélé son emplacement exact.

Niv Asraf avait pris soin d’emporter un sac de couchage, ainsi que des boîtes de conserves avant de prendre son chemin.

La police israélienne, qui est maintenant en charge de la poursuite de l’enquête a déclaré que les deux jeunes ont volontairement « mis en scène la disparition » de Niv.

Le jeune homme connaissait très bien le secteur de Hébron où il a passé son service militaire en tant que soldat à la police des frontières.

Des forces de sécurité israéliennes et palestiniennes ont été déployées jeudi soir dans le secteur de Hébron (Kiryat Arba) à la recherche d’un jeune Israélien de 22 ans, prétendument disparu selon les premières constatations.

Des responsables palestiniens ont déclaré en début de soirée qu’ils « craignaient pour la vie du jeune », évoquant de « lourds soupçons d’enlèvement ».

Le centre d’urgence de la police a reçu un appel à 16h17 d’un jeune Israélien qui a affirmé que son ami, parti chercher des outils de dépannage après la crevaison d’un pneu du véhicule entre Kiryat Arba et Beit Anun, n’avait pas donné de nouvelles depuis plus de 30 minutes.

Selon ses dires, son passager, un Israélien de 22 ans, est parti à pied chercher de l’aide vers le village de Beit Hanoun, en Cisjordanie, à quelques kilomètres de Hébron.

La chaîne 2 israélienne avait évoqué la possibilité d’un « incident criminel, qui s’est transformé ensuite en une attaque nationaliste », d’autres sources indiquant que les indices pouvaient mener à une affaire de drogue.

Or rapidement, les enquêteurs ont noté des contradictions dans le témoignage du jeune homme resté dans son véhicule, le pneu de la voiture s’étant avéré en bon état. « Aucune panne n’a été détectée sur le véhicule », a confirmé le porte-parole de Tsahal jeudi soir.

Le jeune disparu avait également laissé son téléphone portable dans le véhicule avant de se diriger vers le village.

L’armée israélienne a envoyé des unités spéciales sur place jeudi soir et imposé un couvre-feu dans le secteur de Hal Houl où les forces ratissent le périmètre, en perquisitionnant les véhicules et les maisons.

Source

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.