Source  : http://www.tribunejuive.info/

Le peuple d’Israël est-il malade? Selon l’éditorialiste du quotidien Haaretz , Gideon Levy qui, bien sûr, n’est pas content  des résultats du scrutin de mardi, la réponse est »oui ».

GideonLevi

Dans un éditorial publié peu après la publication des résultats, Levy demande  le remplacement du peuple d’Israël coupable d’avoir réélu Benjamin Netanyahu. Levy écrit   » la première conclusion qui me vint à l’esprit deux minutes après la publication des résultats est particulièrement angoissante : nous devons remplacer ce peuple . Ce qui est désormais nécessaire ce ne sont plus des élections pour changer de gouvernants mais plutôt une élection générale pour désigner un nouveau peuple d’Israël et voir venir « Il ajoute que  » le pays a besoin de cela en urgence. Il sera très difficile pour lui de continuer à être gouverné par Benjamin Netanyahu  »  futur Premier ministre. » Si après six ans pour rien, six  ans pour propager la peur et l’anxiété , la haine et le désespoir et  rien d’autre, le choix du peuple est de l’élire  à nouveau, alors on peut affirmer que le peuple d’Israël est vraiment malade.  »

 

Si après tout ce que nous avons révélé durant ces derniers mois , tout ce qui a été écrit ou prononcé, si après tout cela, le phénix israélien est encore capable de renaître de ses cendres et d’être réélu , si après tout cela le peuple d’Israël lui donne un nouveau mandat de quatre ans , alors on peut dire qu’il y a quelque chose d’important qui est cassé dans le peuple et que toute réparation est impossible . “Netanyahu convient au peuple d’Israël .Et cela indique bien qu’une partie importante du peuple est déconnectée de la réalité  » Selon Gideon Levy, les israéliens ont réélu Netanyahu parce que ils ont  été endoctrinés et incités pendant des années à dire oui à ceux qui disent non à un Etat palestinien  et ce vote ouvre la voie à une nouvelle période de 50 ans d’occupation et d’ostracisme.

Levy ne s’est pas arrêté là mais il a poursuivi en affirmant qu’Israël sous la direction de Netanyahu allait devenir un Etat d’apartheid et que désormais ce n’est plus qu’une question de temps avant que TSAHAL ne lance une attaque sauvage contre Gaza.  »

Levy termine son éditorial en déclarant qu’avec cette  élection, il est très difficile d’espérer . La seule chose qui reste est le souhait de ceux qui ont été battus :  » au moins que le monde soit averti et se décide à agir ».

Adapté  de The Algemeiner

Comments

comments