Depuis sa fondation, le Hamas a mené et a encouragé les attaques contre les civils israéliens. L’attaque-terroriste d’hier contre une station de tramway de Jérusalem a causé la mort d’un bébé de 3 mois, et a blessé sept autres civils. Le Hamas a célébré cet évenement sur internet, en faisant l’apologie du meurtre de civils israéliens.

unnamed

Hier à Jérusalem, un terroriste palestinien âgé de 20 ans, Abed a-Rahman a-Shaloud, a foncé dans une station de tramway bondée de Jérusalem, tuant un bébé de 3 mois, Haya Zissel Braun, et blessant 7 autres personnes.

Suite à cette attaque, le Hamas a lancé une campagne médiatique faisant la promotion du terrorisme et de l’appel au meurtre d’israéliens. L’agence de communication Shehab, qui est liée au Hamas, a posté une photo sur sa page Facebook montrant un chargeur rempli de balles, servant en guise de pédale de voiture avec la légende suivante : “L’accélérateur est une arme”. Le Hamas continue d’appuyer n’importe quelle tactique pouvant être utilisée afin de tuer des civils israéliens.

attaque hamas

Le Hamas a aussi publié une affiche du terroriste responsable de l’attaque, aux côtés d’une photo d’un ancien membre des Brigades Al-Qassam, Muhyi A-Deen Al-Sharif, qui a fabriqué des bombes pour l’organisation terroriste dans les années 1990.

10730891_881723145203440_4000792294066448904_n

Le terroriste derrière cette attaque meurtirère, Abed-A-Rahman A-Shalud, a aussi posté de nombreuses images de terroristes du Hamas sur son compte Facebook, notamment une image d’enfants gazaouis habillés en terroristes.

56520800100094490564no

Cela n’est qu’un des nombreux exemple de la campagne de promotion de violence et de haine du Hamas sur les réseaux sociaux. L’organisation terroriste vise à tuer de façon indiscriminée des civils israéliens, et utilise à cette fin internet pour répandre leur objectif meurtrier.

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.

 

source http://tsahal.fr/2014/10/23/le-hamas-celebre-lattaque-des-civils-israeliens-jerusalem/

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE