Tous les jours c’est la même chose : vous prenez un bon repas à la pause déjeuner et sitôt le début d’après-midi arrivé, vous n’avez plus qu’une envie, faire une bonne sieste ! Mais comment éviter cette fatigue passagère ?

Surveillez vos habitudes alimentaires

Au quotidien, notre alimentation est l’un des carburants dans lequel notre corps puise toute l’énergie nécessaire pour assurer son fonctionnement. Ainsi, une mauvaise alimentation peut avoir un réel impact sur notre état général et notre santé. En effet, le choix des aliments que nous consommons peut nous permettre de tirer différents bénéfices ou, à l’inverse, occasionner quelques inconvénients…  Si un sentiment de fatigue vous submerge après le déjeuner, peut-être faut-il vous poser les bonnes questions. Mangez-vous suffisamment équilibré ? Mangez-vous trop ? Consommez-vous trop de sucre ? Les principales causes de la fatigue qui suit un repas résident dans ces questions. En effet, certains déséquilibres dans l’alimentation peuvent suffire à provoquer une baisse d’énergie.

Des changements simples mais fondamentaux

Manger équilibré peut sembler un précepte évident, pourtant beaucoup d’entre nous ne l’appliquent pas au quotidien. Les règles sont simples : il convient de prendre trois ou quatre repas par jour, à des heures fixes afin de réguler le taux de sucre dans le sang et prévenir les baisses d’énergie. Au cours de ces repas, pensez à combiner les trois macronutriments principaux (glucides, protéines, lipides).

Pensez à votre corps comme à un véhicule qui a besoin de carburant pour avancer. N’attendez pas que dix heures se soient écoulées pour recharger la machine ! En moyenne, il faut un apport en énergie toutes les 4 heures, autant vous dire que si vous faites l’impasse sur le petit-déjeuner, vous risquez de le payer cher après le déjeuner.

Limiter le sucre

Notre consommation de sucre n’a cessé d’augmenter au fil des siècles pour atteindre des records aujourd’hui. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le nombre de maladies chroniques a continué de croître en parallèle. L’excès de sucre peut entrainer tout un tas de désagréments, à commencer par le diabète, mais aussi affaiblir le système immunitaire et ralentir le processus de digestion. En limitant votre apport en sucre, vous évitez de créer des pics d’énergie qui, lorsqu’ils vont chuter, vous laisseront sur le carreau…

Et vous, avez-vous des astuces pour éviter le coup de pompe du début d’après-midi ?

Yahoo Style

Danseur à l’Opéra de Paris depuis 17 ans, Sébastien Bertaud, 35 ans, a eu carte blanche pour créer un ballet. Il a eu l’idée de faire appel au plus jeune designer français à la tête d’une grande maison de couture, Olivier Rousteing, directeur artistique chez Balmain, pour habiller ses danseurs.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here