Le Hezbollah pourrait être considéré comme « terroriste » par 6 pays du golfe

0
84

Les six pays arabes du Golfe devraient placer dimanche le Hezbollah chiite libanais, ouvertement impliqué dans le conflit syrien, sur leur liste d’organisations terroristes, indique jeudi un quotidien koweïtien.

 

حزب الله يحذر من تمادي الاحتلال في خروقاته للبنان

Citant des sources diplomatiques bien informées, le quotidien Al-Raï écrit que Bahreïn va proposer à ses pairs du Conseil de coopération du Golfe (CCG), lors d’une réunion à Jeddah en Arabie saoudite, de « placer le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes ».

 

Bahreïn assure actuellement la présidence tournante du CCG qui regroupe également l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Oman, le Qatar et le Koweït.

Le Koweït a jugé des Iraniens et un Koweïtien pour espionnage au profit de l’Iran, mentor du Hezbollah.

 

L’Arabie saoudite et Bahreïn ont affirmé avoir démantelé des cellules d’espionnage au profit de l’Iran.

Le chef de la diplomatie de Bahreïn, dont le pays est en proie à un mouvement contestation animé par la majorité chiite, a estimé dimanche que le chef du Hezbollah libanais était « un terroriste » qu’il fallait stopper à tout prix.

Hassan Nasrallah « est un terroriste qui a proclamé la guerre à sa propre nation », a affirmé le ministre bahreini Khaled ben Ahmad Al Khalifa dans des propos sur son compte Twitter.

Il a estimé qu’il fallait « le stopper et sauver le Liban de ses griffes », ajoutant que cela est « un devoir national et religieux pour nous tous ».

 

Mardi, le ministre d’Etat émirati des Affaires étrangères, Anwar Gargash, a dénoncé « l’ingérence flagrante » du Hezbollah en Syrie, où il combat aux côtés du régime, estimant qu’elle avivait les tensions confessionnelles dans la région.

 

orient

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.