Le cabinet restreint débattra mercredi de la prolongation du gel / Barak Ravid et Yehonathan Lis – Haaretz

Le cabinet restreint de sécurité se réunira mercredi. Des membres du cabinet et des responsables du Likoud estiment que le Premier ministre Netanyahu tiendra lors de cette réunion un débat sur la proposition américaine de lettre accordant des garanties à Israël en échange d’une prolongation de deux mois du gel de la construction dans les colonies. Pour l’heure on ignore si la réunion donnera lieu à un vote à ce sujet.

Selon des ministres de haut rang qui se sont entretenus ces derniers jours avec le Premier ministre, celui-ci poursuit ses contacts avec le gouvernement américain au sujet de cette lettre, afin d’obtenir des garanties supplémentaires qui lui permettront de convaincre les membres du cabinet que la prolongation du gel serait profitable à Israël et nécessaire pour protéger ses intérêts stratégiques. La réunion du cabinet restreint se tiendra avant celle de la Ligue arabe vendredi, au cours de laquelle les représentants des pays arabes devraient voter pour ou contre la poursuite des pourparlers entre l’Autorité palestinienne et Israël.

De hauts responsables du Likoud affirmaient hier que la seule façon pour le Premier ministre de réunir une majorité en faveur de la proposition américaine est d’obtenir le soutien du ministre du Logement, Ariel Attias du parti Shas, qui est considéré comme un modéré, ou bien de convaincre le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Liberman, et les autres ministres du parti Israël Béteinou de soutenir cette démarche sur la base d’une formule ambigüe qui permettrait la reprise limitée de la construction dans les colonies en échanges des promesses américaines.

Au parti Shas on affirme qu’il est pratiquement impossible qu’Ariel Attias se range aux côtés du Premier ministre et vote différemment du ministre de l’Intérieur, Eli Yishaï, un des principaux opposants à la prolongation du gel.

« Je n’avais pas l’intention de lui tirer dessus » / Yaron Doron et Roni Shaked – Yediot Aharonot

Après les affaires récentes de Shahar Mizrahi et Ratzon Bura, un policier a de nouveau abattu hier un Palestinien. Un garde-frontière a tué hier à l’aube un Palestinien originaire de la région de Hébron qui essayait de s’introduire illégalement à Jérusalem près de Issawiya, au nord de la ville.

Le policier, un conscrit qui effectue son service militaire au sein des gardes-frontières, affirme qu’il s’agit d’un accident : « Je n’avais pas l’intention de tirer. Il a essayé de me prendre mon fusil et, au cours de la lutte, la balle est partie ».

Dans l’entourage de la victime on dément cette version et on affirme que le policier a tiré à distance. Le procès Guivati / Yossi Yehoshua – Yediot Aharonot

Presque deux ans après Plomb Durci, l’opération à Gaza continue à faire des vagues au sein de l’armée. Le tribunal militaire de la région sud a condamné hier deux soldats du régiment Guivati accusés d’avoir utiliser un Palestinien comme « bouclier humain » au cours de l’opération. Cette condamnation a provoqué un tollé parmi les simples combattants.

Les deux soldats étaient accusés d’avoir, alors qu’ils étaient à la recherche de deux activistes dans un quartier du sud de la ville de Gaza, d’avoir obligé un enfant palestinien de onze ans à ouvrir des sacs qu’ils craignaient être piégés. Le tribunal les a condamnés pour avoir outrepassé leur autorité et agi d’une manière inappropriée. C’est la première fois que des soldats sont jugés pour avoir utilisé des « boucliers humains » au cours de l’opération à Gaza. Le parquet réclame à présent une peine de prison ferme.

Cette décision du tribunal n’a cependant pas convaincu les proches et les compagnons d’armes des deux soldats. Ces derniers sont venus au tribunal pour afficher leur soutien, portant des t-shirts sur lesquels on pouvait lire : « Nous sommes les victimes de Goldstone ».

Des sources égyptiennes : Les contacts concernant la libération de Guilad Shalit ont repris / Avi Issacharof et Barak Ravid – Haaretz

Des sources égyptiennes ont affirmé hier que les contacts entre Israël et le Hamas sur un éventuel échange de prisonniers ont repris dernièrement. Ces contacts se feraient par le biais d’un nouveau médiateur allemand, en collaboration avec des membres des services de renseignement égyptiens. Toujours selon ces sources, il n’y a pas eu pour l’heure d’avancées significatives, mais les contacts se poursuivent.

Le site internet palestinien quds.net, basé à Gaza, affirmait hier qu’il y avait eu une avancée notable dans le cadre des pourparlers sur la libération de Guilad Shalit, concernant notamment la liste des prisonniers dont le Hamas réclame la libération en échange du soldat enlevé. Selon le site, les contacts se dérouleraient sous l’égide de l’Egypte et Israël ferait preuve de souplesse concernant certains noms sur lesquels les négociations avaient achoppé par le passé.

La France en Israël – Ambassade de France à Tel Aviv

La France en Israël – Ambassade de France à Tel Aviv

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here